Accueil » Arrêt sur la toile » Les médecins réclament de l’aide pour rendre leurs cabinets accessibles
Les médecins réclament de l’aide pour rendre leurs cabinets accessibles

Les médecins réclament de l’aide pour rendre leurs cabinets accessibles

Publié le 14 octobre 2014

Un syndicat de médecins libéraux demande un coup de pouce financier pour réaliser la mise aux normes de leurs cabinets.

Les médecins, comme tous les gestionnaires d’établissements recevant du public, doivent rendre leurs locaux accessibles. Mais « la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) demande la mise en œuvre, « au plus vite », d’un dispositif d’aide sous la forme de dotations spécifiques, de mesures de défiscalisation, de prêts à taux zéro », relate Le Parisien.

« Les médecins libéraux, dont les honoraires n’ont pas été réévalués de longue date, ont besoin d’être soutenus par le gouvernement pour supporter le coût d’une telle mise aux normes », estime le CSMF. Le risque est que « cela entraîne des départs en retraite anticipés ou la désertification des centres-villes », a expliqué à l’AFP Pierre Levy, le secrétaire général du CSMF. Signalé par Franck Seuret

À lire sur Le Parisien.fr

Un commentaire

  1. La Confédération des médecins devrait d’abord et enfin, mieux s’informer.Les dérogations existent depuis 2006 et sont clairement définies; une n’est citée par ce syndicat: l’impossibilité structurelle pour l’accès (éléments porteurs, espace restreint pour une rampe fixe par exemple). Quand l’accès de fauteuils roulants demeure impossible, il reste des normes pour l’éclairage à l’entrée, dans les escaliers, le contraste visuel des marches ou les portes vitrées et ce par rapport aux handicaps sensoriels. Mon commentaire est basé sur ma présence hebdomadaire, depuis un an, à la Commission Accessibilité à la Préfecture 95 où les instructeurs présentent aux assoc. les dossiers, que ce soit pour des bâtiments publics et privés, existants ou à construire. En toute logique pour les nouvelles implantations aucune dérogation n’est possible. Je commente dans le même sens sur des sites-forums du Généraliste ou Quotidien du Médecin, où des commentaires de praticiens montrent l’ignorance des textes et aussi que cette confédération n’informe guère ses adhérents.

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*