Accueil > Droits > Impôt sur le revenu, ou pas, en 2015 ? Kevin Polisano calcule pour vous
Les titulaires d'une carte d’invalidité à au moins 80 % et ceux bénéficiant d’une pension pour invalidité d’au moins 40 % ont droit à un abattement forfaitaire sur leurs revenus avant calcul de l'impôt.

Impôt sur le revenu, ou pas, en 2015 ? Kevin Polisano calcule pour vous

Votre salaire net imposable est inférieur à 1 830 € par mois ? Alors, vous ne paierez pas d’impôt sur le revenu si vous êtes célibataire et titulaire d’une carte d’invalidité d’au moins 80 % ou d’une pension, militaire ou d’accident du travail, pour une invalidité d’au moins 40 %. Une procédure de calcul clairement détaillée sur le site de Kevin Polisano.

Paiera des impôts ou n’en paiera pas ? La question revient chaque année, au printemps, en même temps que la déclaration de revenus dans les boîtes aux lettres. Avec une acuité particulière pour les personnes handicapées auxquelles s’appliquent des règles fiscales particulières. La réponse, vous la trouverez sur le blog de Kevin Polisano, ce doctorant tétraplégique, auteur de posts pédagogiques sur le mode de calcul de l’AAH, notamment.

Copie ecran blog Kevin Polisano

Pas d’impôts pour 2015 en dessous de 21 956 € par an

Vous êtes célibataire et sans enfant et le montant de votre salaire net imposable est de 21 956 € par an, soit 1 829,66 € par mois, ou moins ? Alors, si vous êtes titulaire d’une carte d’invalidité d’au moins 80 % et que vous n’avez pas d’autres revenus, vous ne paierez pas d’impôt. Idem si vous êtes titulaire d’une pension (militaire ou d’accident du travail) pour une invalidité d’au moins 40 %. En revanche, au-delà, vous serez imposable.

Un abattement pour les personnes handicapées

Pour un célibataire sans enfant ne remplissant pas ces conditions d’invalidité, le seuil est beaucoup moins élevé : 15 270 € par an, soit un salaire net imposable de 1 272,5 €. Près de 550 € de moins ! Les titulaires de la carte d’invalidité d’au moins 80 % et les titulaires d’une pension pour invalidité d’au moins 40 % bénéficient, en effet, d’un abattement spécial. Autrement dit, un montant forfaitaire est déduit de leurs revenus avant que l’impôt soit établi. Kevin Polisano détaille de manière très claire toute la procédure de calcul.

Le guide fiscal Faire Face pour vous aider

Pour aller plus loin, consultez le guide fiscal Faire Face. Un outil complet pour vous aider à remplir votre déclaration de revenus : quelles sont les sommes imposables ? Pouvez-vous bénéficier de déductions, réductions ou crédits d’impôts spécifiques pour l’emploi d’un salarié à domicile, les dépenses liées à la dépendance ou bien encore les dépenses d’aménagement de votre logement ? Ce guide numérique fait également le point sur les possibilités d’exonération des impôts locaux. Sans oublier les dispositions particulières applicables à la TVA et aux droits de mutation. Pour payer le juste prix. Franck Seuret

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

L’an II de l’AAH à vie

Un nouveau décret donne aux CDAPH la capacité de proroger à vie les droits ouverts …

3 commentaire

  1. Avatar

    Merci Kevin, je suis infirmière à l’AEIM, j’ai des enfants âgés de 5ans a 25 ans…
    Les plus âgées apprennent un métier…
    Merci pour ton site,merci de me faire partager tes connaissances, cela peut me servir quand les jeunes ou les parents s’interrogent.

  2. Avatar

    Bonjour Kevin, merci pour cette aide que vous apportez.
    Je suis à 40% d’invalidité militaire et je souhaite savoir si j’ai droit à une exonération fiscale de la taxe d’habitation et le foncier, ainsi que la taxe audiovisuelle ?
    Cordialement

  3. Avatar

    il est temps de descendre dans la ru , pour defendre les handicapés car il est incroyablement incroyable que les pensions d’invalidité en dessous de 1000 euros n’augmentent pas , comment vivre decemment avec moins ! je rappelle que 50 % du salaire anterieur est calculé pour la pension et comment vivre avec un demi salaire au bout de nombreuses années quand tout a augmenté , en ce qui me concerne , je suis dans ce cas depuis 21 ans , j’en ai assez que le gouvernement nous mene en bateau ! tous dans la rue! la colère monte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial