Accueil > Accessibilité > Accessibilité : nouvelle journée d’action le 27 mai
Le collectif pour une France accessible a déjà organisé des manifestations en novembre 2014, puis en février 2015, comme ici à Perpignan.

Accessibilité : nouvelle journée d’action le 27 mai

Le collectif pour une France accessible appelle ses adhérents à organiser des opérations coup de poing le 27 mai. Le Sénat commencera à examiner, fin mai, le projet de loi de ratification de l’ordonnance accessibilité dont le collectif conteste le contenu.

Le collectif pour une France accessible ne lâche pas l’affaire. Ce rassemblement d’une trentaine d’associations appelle à « la mobilisation générale », le 27 mai. Objectif : pousser le gouvernement à modifier l’ordonnance accessibilité du 26 septembre 2014. Ce texte accorde des délais supplémentaires de mise aux normes ainsi que de nouvelles possibilités de dérogation aux gestionnaires d’établissements recevant du public et de moyens de transport. Avant d’entrer en vigueur, cette ordonnance doit être ratifiée par le Parlement. Le projet de loi de ratification sera examiné par la commission des Affaires sociales du Sénat le 20 mai, puis en séance plénière, début juin.

Des députés ne ratifieront pas l’ordonnance accessibilité en l’état

Le collectif pour une France accessible a déjà organisé des manifestations en novembre 2014, puis en février 2015. « Cette mobilisation a fait bouger les lignes chez les parlementaires : les groupes PS, écologiste et gauche démocrate et républicaine de l’Assemblée nationale se sont engagés à ne pas ratifier l’ordonnance accessibilité en l’état, précise Alain Rochon, le président de l’Association des Paralysés de France (APF), membre du collectif. Mais le président de la République et le gouvernement qui ont le pouvoir de la modifier et de suspendre les textes réglementaires ne réagissent pas. » Ségolène Neuville, la secrétaire d’État en charge des personnes handicapées a toutefois assuré, en février, que d’ « ultimes améliorations » seraient apportées lors du débat parlementaire.

Opérations coup de poing à tonalité offensive à venir

Le Collectif appelle donc à organiser « des opérations coup de poing à tonalité offensive, comme bloquer, occuper, s’enchaîner, se coucher sur la chaussée, s’asseoir en masse par terre… devant les préfectures ou les services/bâtiments de l’État. » Y aura-t-il aussi des opérations péage gratuit sur les autoroutes ?

operation peage gratuit Toulouse juillet 2014

Le 26 juillet 2014, la délégation APF en Haute-Garonne avait laissé passer les automobilistes gratuitement à un péage, au sud de Toulouse, pour « sensibiliser le public à l’urgence d’une France enfin accessible ». Mais Vinci, gestionnaire de cette autoroute, avait porté plainte. Le 16 avril, Odile Maurin, la représentante départementale de l’APF, a été convoquée au commissariat de Toulouse. Non sans avoir pris soin au préalable d’alerter les médias.

Vinci a retiré sa plainte contre l’APF

« Nous demandions juste de ne pas être davantage inquiétés, ou victimes de tentative d’intimidation, que les agriculteurs ou syndicats qui mènent régulièrement ce type d’opération péage gratuit sans poursuites », explique-t-elle. Dès le lendemain de la publication du communiqué de presse, et la reprise de l’info par de nombreux journaux, Vinci a retiré sa plaine.

« Tout cela est une nouvelle illustration du fait qu’il ne faut jamais partir perdant et que la mobilisation collective est essentielle, se félicite Odile Maurin. Certains combats nécessitent plus d’obstination et de temps, mais on a toujours plus à perdre en se décourageant, en baissant les bras qu’en tenant bon ! » Franck Seuret

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Virtuoz© éclaire les lieux pour les personnes déficientes visuelles

Plan tactile, portable et interactif, Virtuoz© aide les personnes malvoyantes ou non-voyantes à se déplacer …

Un commentaire

  1. Avatar
    Frédéric RAZA

    Bravo Odile!

    Beaucoup de délégations ont été refroidies dans leurs actions par la perspective d’une plainte des sociétés d’Autoroutes mais la DD31 n’a pas reculé devant cet obstacle et ça a payé! Continuez le combat.

    Frédéric RAZA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial