Accueil » Accessibilité » Legislation » Alain Juppé et sa politique du handicap pour 2017
Alain Juppé et sa politique du handicap pour 2017

Alain Juppé et sa politique du handicap pour 2017

Publié le 5 janvier 2016

Candidat à l’élection présidentielle de 2017, Alain Juppé s’est exprimé ce matin sur l’antenne d’Europe 1 sur ce que serait sa politique du handicap. Revalorisation de l’AAH, accessibilité accrue et meilleure intégration scolaire sont quelques-unes des mesures qu’il préconise.

Alain Juppé était l’invité ce matin d’Europe 1 en raison, principalement, de la sortie de son dernier livre. Occasion a été donnée à différents auditeurs de lui poser directement quelques questions, notamment sur ce qu’il ferait s’il était élu président. Ce qui n’est pas encore tout à fait d’actualité puisque, avant de remporter éventuellement l’élection présidentielle de 2017, il lui faudra gagner les primaires de 2016 organisées par son parti, Les Républicains.

« Faire évoluer de façon positive l’AAH. »

Quoi qu’il en soit, l’actuel maire de Bordeaux a pu s’exprimer sur ce qu’il ferait pour les personnes en situation de handicap. S’affirmant « sensibilisé à la question des handicapés », Alain Juppé a donné l’impression de plutôt bien maîtriser les différentes problématiques liées au handicap (allocation, accessibilité, éducation et emploi).

Comme on l’écoutera dans l’extrait ci-dessus (à partir de 4 min 05), le candidat Juppé a promis « de faire évoluer de façon positive l’AAH » et de combler « le retard de l’accessibilité de la ville ». Enfin, il a également souligné la nécessité pour les entreprises et collectivités de respecter la loi sur l’emploi des travailleurs handicapés – se félicitant au passage d’avoir à la Ville de Bordeaux, « largement dépassé le quota prévu par la loi » (c’est-à-dire 8 % contre 6 %, n’exagérons rien…).
Bref, autant de bonnes résolutions, maintenant gravées dans le marbre, en attendant la suite de sa carrière politique. O. Clot-Faybesse

12 commentaires

  1. Un film émouvant sur le handicap, Deux univers se télescopent, même si tout les oppose, ils sont chacun bloqué à leur manière. Pourtant, leurs seules émotions vont les mouvoir et vous émouvoir…

  2. A quand la révision de loi inique de Février 2005 qui donne plus de droit à L’AAH avec le même handicap pour les personnes invalides de catégorie 2 , bien que la personne ayant travaillé
    au minimum 15 ans et une personne ayant l’Aah n’a même pas besoin de se justifier mais à le droit à beaucoup plus d’avantages comme l’APL soit 100 euros de plus ect…. , ses allocations non déclarables et de plus en cas de bonne fortune n’est pas à avoir rembourser ses indemnités à la CRAMIF .je tiens à vous précisez que l’invalidité reste permanente et pas toujours le handicap .merci de me répondre

  3. je parle en connaissance de cause , ayant eu un cancer en 1996 avec toutes les conséquences donc à l’AAH plus le droit aux ASS, mais en 2005 opération des vertèbres suite à un début de paralysie d’une jambes je me retrouve selon le médecin conseil en invalidité 2 Cramif avec simplement 10 euros de plus que L’AAH mais avec tout les désavantages y a un problème là et j’ai 59 ans donc je dois encore attendre jusqu’à 62ans pour avoir ma retraite bien q’ayant commencé à travailler à 16 ans jusqu’à l’armée à 20 ans et ayant cotisé au moins 20 ans dont 10 ans à la caisse des cadres .si vous avez une réponse merci d’avance

  4. Et si celui là si vous vous voulez le couper , quand j’ai payé mon logement mes charges fixes ,phone , mutuelles, gaz, électricité , assurances etc … il me reste moins de 200 euros pour manger et entretenir mon logement et recevoir mon fils pour les vacances mal grès que j’ai le droit à la garde de mon fils en alternance sans compter le transport Paris ROUEN ( 60 euros).Juste pour vous préciser que je crève à petit feu et si ce là continue je vais vais devenir émigré ou j’émigrerais car j’aurai beaucoup plus d’avantage qu’en ma douce France

  5. Il est plus facile d’accorder des droits ou de garder des subventions à des racailles ou autres fonctionnaires banque sncf ratp edf gdf députée sénateurs ou autres politicards etc …. car ils cassent tout en cas où on touchent à leurs acquits .Mais un handicapé un invalide ou un retraité qu’ils crèvent ils ont pas le droits aux manifestations

  6. Franchement je délire lol,lol pour quand un candidat à PR que diras (moi président je suprimerait le plafond de ressources des conjoints es des p handicapés?) encore un que fait que des promesses mais le theme du plafond ou on est privées de vivre en couple,reste encore dans le tiroir,bordel,bordel,mr Juppé vous etes trés gentil quand vous parlez de handicape mais vue que pour vous aussi les handicapés ne devront pas vivre en couple à cause d’une MAUDITE loi du plafond de ressources,ben ne comptez pas avec mon votte au ko se vous serais candidat à la PR on as rals bol de cette loi inhumaine et rédicule,point barre.
    cordialement.

  7. Bonjour a tous,
    Les élections arrivent, on ouvre la boite a promesses 🙂
    Ce cirque dure depuis des années

  8. bonjour à tous moi je suis handicapé à 80pourcent je me suis fait opérer d hernie discale et je me retrouve handicapé avec le nerf sciatique de sectionné j ai 45 ans et ma vie à changer depuis mon handicap avent j étais fleuriste et la je ne fais plus rien car beaucoup de douleurs et c est fatiguant mes je touche la aah mes c est dur de vie avec la aah car j ai un appartement et un loyer et les factures.je suis mère de famille de deux enfants mes je suis séparé suit à mon handicap mes enfants vie avec leur père et moi je suis seul mes je fais avec car je n’ai pas le choix donc il faut faire quelque que choses pour augmenter la aah pour vivre merci

  9. Mr Juppé et vous les politicards, avant d’être handicapée, je suis une personnes. Vous ne parlez pas de l’autonomie dans le cadre des aides. Moi, cet année j’ai déménagé. Tient miracle je suis moins handicapée que l’autre région que j’ai quitté. Un handicap n’évolue pas comme une maladie et ce n’est pas toujours une maladie. A quand une politique sur l’handicap avec eux et avec valides. Ce qui conforte mon handicap, et qui m’isole de la société. C’est le peu de considération sur nous, dans les médiats et dans le faite d’être présent dans les espaces publique. J’aimerai juste exister et non survivre

  10. j’aurai aimer avoir plus de renseignement sur ce que dis juppé par rapport a la revalorisation positive de l’aah , car étant moi même handicapé j’ai galéré pour trouvé un travail et une fois mon travail trouvé je me suis retrouvé dans une de ces galère pas possible notamment aupres de la caf qui ma coupée toute allocation suite a un changement de situation ( heureusement que j’avais un salaire conséquent pour m’en sortir parce que sinon j’aurai pas fais long feux bref )es ce que la revalorisation positif de l’aah consiste a cumulé le salaire plus l’aah a temps plein sa serai vachement bénéfique pour nous

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*