http://nhqha.com/?p=how-to-trade-multiple-mods-in-warframe how to trade multiple mods in warframe binary learning http://alokitonews.com/?page=financial-times-historical-foreign-exchange-rates financial times historical foreign exchange rates forex micro account pip value finexo forex trade reviews

Accueil » Autonomie » Aides Techniques » Véhicule autonome : utilisation en ville prévue dès 2020
Véhicule autonome : utilisation en ville prévue dès 2020
Habitacle d'une voiture autonome © Nissan

Véhicule autonome : utilisation en ville prévue dès 2020

Publié le 14 janvier 2016

Le véhicule autonome n’a jamais été aussi proche. Les grands constructeurs y travaillant sont de plus en plus nombreux. Du coup, la conduite sans chauffeur en ville s’envisage à partir de 2020.

Dans le domaine de l’automobile, l’innovation est maintenant avant tout électronique et non plus mécanique. Normes anti-pollution et limitations de vitesse obligent, la course aux performances a été reléguée au second plan par les grands constructeurs. Les cartes ont donc été rebattues, ce qui a favorisé également l’arrivée de nouveaux acteurs comme le géant Google avec sa Google Car, une voiture sans chauffeur. finexo forex trade reviews Du côté des utilisateurs, le grand gagnant de l’entrée massive des nouvelles technologies sous le capot des voitures – ou plus précisément sous le tableau de bord et dans l’habitacle – sera très certainement le conducteur à mobilité réduite. Pourquoi ? Le tout électrique se généralise et la voiture autonome quitte le stade de prototype d’exception, plusieurs fabricants reconnus s’y intéressant de très près.

2020 : le cap pour une conduite urbaine sans chauffeur

C’est effectivement le constat observé en 2014 lors du Mondial de l’Automobile parisien. Une tendance qui va crescendo en 2016 tel que le montre les innovations présentées à l’International Auto Show de Detroit (États-Unis), autre salon spécialisé ayant ouvert ses portes lundi 11 janvier. La Google Car n’est dorénavant plus la seule à parcourir les routes californiennes. Ford, BMW, Mercedes et Volkswagen ont, entre autres, obtenu l’autorisation de faire circuler des véhicules autonomes. Renault-Nissan n’est pas en reste comme le précédent salon (Tokyo 2015) l’avait montré :

Le constructeur franco-nippon développe activement la version sans chauffeur de sa Leaf (un véhicule électrique déjà commercialisé). Idéalement situé dans la Silicone Valley, haut lieu de concentré en compétences technologiques, le bureau de recherche et développement du groupe annonce d’ailleurs que son véhicule sera dès cette année autonome sur une seule file de circulation, capable de changer de voie dans deux ans et de gérer croisements et carrefours routiers à l’horizon 2020. forex micro account pip value Enfin, ce salon de Détroit a aussi permis d’annoncer l’arrivée prochaine de la motorisation électrique chez des engins plus conséquents, de type van ou camionnette comme le Budd-e de Volkswagen.Le van electrique Budd-E de VW

Ces derniers permettront d’associer à une conduite facilitée (à la main), un habitacle large et donc plus accueillant et pratique pour un conducteur (ou passager) en fauteuil roulant. O. Clot-Faybesse http://alokitonews.com/?page=financial-times-historical-foreign-exchange-rates financial times historical foreign exchange rates

Un commentaire

  1. bonjour,beaucoup de bonnes nouvelles:une voiture autonome,un traitement pour la myasthénie une molécule s’ajoute aux médicaments de la SEP, croisons les doigts et vive la recherche

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*