Accueil » J'ai regardé pour vous » X:enius sur Arte : les prothèses de A à Z
X:enius sur Arte : les prothèses de A à Z
Outre le réapprentissage du mouvement, la rééducation doit permettre de relever les défis du quotidien. © DR

X:enius sur Arte : les prothèses de A à Z

Publié le 8 mars 2016

Porter une prothèse change la vie de tous les jours de fond en comble. S’il est souvent d’abord difficile de s’y adapter, cela peut aussi conduire à de véritables prouesses. À voir sur Arte mercredi 9 mars dès 7h10 pour les lève-tôt puis en replay.

Comment continuer à vivre et rester indépendant après une amputation ? Grâce à une prothèse. Oui mais jusqu’à quel point change-t-elle la vie au quotidien ? Comment aider les personnes à s’y adapter et apprendre à vivre avec ? Les deux animateurs de X:enius, l’émission de vulgarisation scientifique franco-allemande diffusée sur Arte, partent, mercredi 9 mars dès 7h10, à la rencontre d’experts, de patients et de responsables associatifs.

Aider les amputés à surmonter la maladie et la situation

Nous les suivons se faire expliquer par Christian Hartz, un des deux directeurs de la société EproTec GmbH, à Berlin, la façon dont une prothèse est mise au point et ajustée à chaque utilisateur en fonction des différents usages qu’il peut ou souhaite en faire.

Pour autant, certaines personnes, notamment les plus âgées, ont bien du mal à s’y habituer. Auprès d’Andréa Vogt Balm, à la tête de l’association Ampu vita, devenue un institut de conseils, les animateurs pointent l’importance de tenir compte de leurs ressentis et besoins, de les guider et soutenir pour qu’elles apprennent à vivre avec. Ce qui les conduit ensuite à s’entretenir avec Insa Mathes, responsable de la rééducation dans un hôpital berlinois spécialisé en traumatologie ayant développé un programme d’adaptation innovant. Parmi les activités proposées : le tir à l’arc. Pourquoi ? Parce qu’il aide particulièrement à retrouver un bon équilibre mental et des automatismes. En effet, outre le réapprentissage du mouvement, il s’agit de mettre en place des solutions pour que les amputés soient en mesure de relever des défis quotidiens… au moment où ils doivent repartir de zéro.

Prothèses : de la vie courante à l’exploit sportif

Karl-Heinz Ammon, lui, y parvient. Grâce à une prothèse révolutionnaire que lui a posée l’orthopédiste Thomas Münch à l’Hôpital de Vienne, pionnier en Europe dans ce domaine. Myoélectrique, bionique, elle lui permet de diriger sa main artificielle par sa pensée et de réaliser ainsi les manipulations de la vie courante : le voici désormais en mesure de participer à toutes les activités familiales, avec le bonheur de ne plus dépendre des autres.

Arriver à faire tout ce que l’on veut grâce à une prothèse : Markus Rehm, amputé du tibia droit, en a même fait, pour sa part, un exploit sportif. Spécialiste du saut en longueur, ce champion paralympique, devenu parallèlement orthoprothésiste, a battu un record du monde. C’est d’ailleurs avec lui que s’est ouverte l’émission, les animateurs posant ainsi d’emblée leur double volonté de démontrer les prouesses permises par les prothèses et à quel point le mouvement reste important pour les personnes handicapées. Démonstration réussie ! Élise Jeanne

Disponible en replay sur Arte.tv

 

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*