Accueil > Santé > Une appli contre la douleur grâce à la musicothérapie
La musique écoutée débute par un rythme stimulant puis ralentit avant de remonter à un tempo modéré. © Music Care

Une appli contre la douleur grâce à la musicothérapie

Une séance de relaxation personnalisée et en musique pour ne plus se sentir douloureux s’avère bien plus agréable que de prendre des analgésiques. C’est en tout cas possible grâce à une appli dénommée Music Care.

Si elle a reçu un trophée “Hôpital de demain”, dans la catégorie “Traitement”, fin mai dernier lors du Paris Healthcare Week, ce n’est pas pour rien. Music Care est une solution innovante de prise en charge de la douleur. Avec elle, il est possible, depuis son ordinateur ou sa tablette, de profiter de séances de musicothérapie individualisées, selon un protocole standardisé et conforme aux recommandations scientifiques. Les programmes ont été développés par Stéphane Guétin, musicothérapeute et docteur en psychologie clinique*, en partenariat avec le CHRU de Montpellier (Inserm U1061).

Une méthode produisant un effet d’hypnose par la musique

Au départ, il s’agissait de soulager de manière efficace des patients hospitalisés en proie à des douleurs donc, mais aussi à de l’anxiété ou à une dépression, et de limiter la consommation de médicaments. La méthode serait également indiquée dans les troubles du sommeil, de la mémoire ou encore le stress. Toujours afin d’améliorer la qualité de vie et le bien-être.
Ladite méthode est celle de la séquence en U. La musique écoutée débute par un rythme stimulant puis ralentit avant de remonter à un tempo modéré. « Cette technique de relaxation musicale est basée sur les principes de l’hypno-analgésie. Ses effets sensoriels, cognitifs, affectifs, comportementaux et sociaux ont été démontrés par de nombreuses études », assure Stéphane Guétin.
Élise Jeanne

*Il a créé, en 2003, l’Association de musicothérapie Applications et recherches cliniques (Amarc) puis fondé, en 2008, la société de recherche & développement Music Care©.

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Santé : une enquête pour établir le coût réel des restes à charge

Les usagers du système de santé peuvent répondre à un questionnaire en ligne. Objectif : …

Un commentaire

  1. je désire avoir a voir si possible de la documentation pour Pick-Ouc.
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *