Accueil > Arrêt sur la toile > Paraplégie : un programme pour concilier sport et handicap
En fauteuil roulant, les paraplégiques souffrent d’une diminution de l’endurance.

Paraplégie : un programme pour concilier sport et handicap

Les personnes paraplégiques veulent continuer à faire du sport. Mais, l’atteinte de la moelle épinière entraîne une paralysie des membres inférieurs ce qui rend la pratique sportive plus compliquée. En fauteuil roulant, les personnes paraplégiques souffrent d’une diminution progressive d’endurance ainsi que d’un affaiblissement des muscles. Des chercheurs français et américains se sont intéressés à cette problématique pour définir un programme adapté. Baptisé “stimule ton handicap”, cet entrainement est décrit par le site Allo-médecins. Le but ? Mobiliser l’ensemble des muscles grâce à l’utilisation d’un rameur et d’une stimulation électrique. Pour se faire, il faut coller les électrodes sur les cuisses. Elles envoient du courant électrique de faible intensité ce qui permet de propulser le siège en arrière et de contracter les quadriceps. « La stimulation des ischo-jambiers et les mouvements du bras permettent ensuite de ramener le siège vers l’avant », décrit Allo-médecins. Les séances individuelles de sport durent, en moyenne, trente minutes.

L’intérêt démontré du sport

Ça fonctionne ! Les scientifiques rapportent en effet des résultats encourageants. Sur une année, ils ont constaté une augmentation de 150 % de la force musculaire, 130 % de la masse musculaire, 70 % de l’endurance et une hausse de 20 % de la densité osseuse. Les bienfaits sur le corps s’avèrent indéniables et ce ne sont d’ailleurs pas les seuls. Les chercheurs décrivent également une amélioration de l’estime de soi. L’intérêt est aussi important pour les sportifs de compétition. Grâce à ce programme d’entraînement, ils améliorent leurs performances. Pour en faire bénéficier le maximum de patients possibles, les chercheurs ont décidé d’étendre les recherches aux personnes tétraplégiques, hémiplégiques ou à celles souffrant d’infirmité motrice cérébrale. Signalé par Johanna Amselem

À lire sur Allo-médecins

A propos de Johanna Amselem

Lire aussi

Un transfert de nerfs permet à des tétraplégiques d’utiliser leurs bras

Des chercheurs australiens ont permis à treize personnes tétraplégiques de pouvoir attraper des objets et …

Un commentaire

  1. bonjour, pourriez vous me dire où peut on faire ce genre d’exercice car je souffre d’une fonte musculaire et les salles de sport sont plutôt rares pour les handis , merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *