Accueil » Vie Sociale » Comment suivre les Jeux paralympiques à la télé
Comment suivre les Jeux paralympiques à la télé
France Télévisions va assurer plus de 100 heures de direct lors des Jeux paralympiques de Rio, du mercredi 7 au dimanche 18 septembre.

Comment suivre les Jeux paralympiques à la télé

Publié le 5 septembre 2016

Les chaînes du groupe France Télévisions vont assurer, cette année, une couverture inédite des Jeux paralympiques : directs sur France 4 et France 2, résumés sur France 3. Pour ne rien manquer de Rio à la télé, suivez le guide…

C’est une première pour des Jeux paralympiques d’été. France Télévisions va assurer plus de 100 heures de direct, du mercredi 7 au dimanche 18 septembre. Voilà à quoi pourrait ressembler votre journée-type, devant la télé, si vous êtes fan de sport :

11h40 à 11h50 – Le journal des paralympiques sur France 3 (11h20, le week-end)

13h45 – L’image du jour sur France 2

20h00 à 20h10 – Le journal des paralympiques sur France 3

19h00 à 22 h30 ou 23h30, selon les jours – Épreuves en direct sur France 4

22h30 ou 23h30 selon les jours à 4h00 – Épreuves en direct sur France 2

Deux soirées spéciales en plus

Mercredi 7 septembre

– 20h55 à 22H30 – Les Super Héros sur France 4, un documentaire sur cinq athlètes paralympiques, que Faire Face a visionné… et pas vraiment aimé.

– 22h40 à 2H05 – Cérémonie d’ouverture sur France 2

Dimanche 18 septembre

– De 1h00 à 3h00 – Cérémonie de clôture sur France 2

Bons Jeux télévisés ! Franck Seuret

Sur Internet aussi

Le site Francetvsport assurera la retransmission en direct des épreuves ainsi que le replay de tous les programmes consacrés à ces jeux. Vous y trouverez également des articles, les résultats, etc. Et si vous n’y connaissez pas grand-chose en sport, des animations en 3D et des illustrations vous permettront de mieux comprendre les spécificités des différentes disciplines paralympiques.

Un commentaire

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*