Accueil » Accessibilité » Les ascenseurs font monter la notion d’accessibilité
Les ascenseurs font monter la notion d’accessibilité
L'accessibilité est la première caractéristique que les Français associent à l'ascenseur, selon un sondage Ipsos pour la Fédération des ascenseurs publié mardi 12 septembre.

Les ascenseurs font monter la notion d’accessibilité

Publié le 20 septembre 2016

Les Français plébiscitent les ascenseurs. C’est la Fédération des ascenseurs qui le dit, sondage Ipsos à l’appui. Cette organisation professionnelle y a, évidemment, tout intérêt. Mais derrière le plan de communication, la notion d’accessibilité pour tous semble bel et bien faire son chemin dans les consciences.

86 % des Français associent l’ascenseur à la notion d’accessibilité, tant pour les personnes à mobilité réduite que pour faciliter le quotidien de tous (valises, courses, poussettes…) selon le sondage Ipsos publié mardi 12 septembre pour la Fédération des ascenseurs. Un chiffre en hausse de douze points par rapport à la première enquête du genre réalisée l’an dernier.

L’accessibilité des lieux publics, priorité pour 96 % des Français

Une prise de conscience qui va de pair, semble-t-il, avec les difficultés réelles rencontrées au quotidien par les répondants. Ils sont ainsi 96 % à estimer la mise en accessibilité des lieux publics comme une priorité et une mesure d’égalité pour tous. Dans le détail, les Français pointent le manque d’équipement en ascenseurs des lieux culturels, des administrations et des écoles. À l’inverse, ils donnent une bonne note en la matière aux hôpitaux, gares, aéroports et centres commerciaux.

Le taux d’équipement en ascenseur n’a pas évolué en trente ans

87 % des répondants (91 % des seniors !) jugent important d’installer un ascenseur dans les immeubles inférieurs à quatre étages. Or, aujourd’hui, le Code de la construction ne les impose que dans les collectifs d’habitation de quatre étages (R+4) et plus. Et ces dernières années, les constructeurs ont surtout favorisé les petits collectifs de trois étages. Résultat, « le taux d’équipement en ascenseurs n’a pas évolué depuis trente ans alors que nos populations sont vieillissantes. Aujourd’hui, un Français sur deux habitant en logement collectif n’a pas accès à l’ascenseur », rappelle l’organisation professionnelle.

Un problème que connaissent bien les personnes à mobilité réduite, tout comme celui des dysfonctionnements et du manque d’entretien du parc existant, vieillissant, dont elles font encore trop souvent les frais. Ascenseur, mon amour ? Pas toujours. Aurélia Sevestre

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*