Accueil » J'ai regardé pour vous » Timéo, la circomédie musicale qui met le handicap à l’honneur
Timéo, la circomédie musicale qui met le handicap à l’honneur
Malgré quelques écueils, notamment des longueurs, Timéo semble remporter l'adhésion du public.

Timéo, la circomédie musicale qui met le handicap à l’honneur

Publié le 18 octobre 2016

Actuellement à l’affiche du Casino de Paris, avant une tournée en province, Timéo mélange cirque et comédie musicale autour du thème du handicap. Originalité de ce spectacle grand public ? Le rôle principal est joué en alternance par deux jeunes comédiens en situation de handicap.

C’est l’histoire d’un jeune garçon en situation de handicap prêt à tout pour devenir artiste circassien. Faisant l’école buissonnière, il s’immisce dans le cirque Diabolo qui a fait escale dans sa ville et fait la connaissance de personnages haut en couleur.

Belle idée que celle d’Alex Goude, célèbre animateur télé, qui s’est battu pour que ce projet aboutisse. Parler de la différence et du handicap à travers une circomédie, nouveau concept de comédie musicale.

Un rôle de jeune handicapé interprété par des comédiens handicapés

On imagine aisément les obstacles qu’il a dû franchir pour convaincre autour de ce spectacle. Il s’est battu au point même d’imposer de faire interpréter le rôle du jeune handicapé par un jeune homme en fauteuil roulant. Deux comédiens se partagent ainsi le haut de l’affiche en alternance, Mathias Raumel, 17 ans et paraplégique, et Benjamin Maytraud, souffrant de tremblement essentiel.

Le premier débute dans le métier avec la fougue de sa jeunesse. Le second, plus âgé, a été formé au Cours Florent. Ils sont entourés d’une douzaine d’artistes dont certains sont déjà connus des habitués des comédies musicales ou des télé-crochets musicaux.

De bonnes intentions, un spectacle pas toujours réussi

Hélas, les bonnes intentions ne suffisent pas à produire un spectacle réussi. Si la mise en scène reste assez originale, quelques longueurs sont à déplorer, surtout en soirée avec de jeunes enfants auxquels pourtant le spectacle s’adresse clairement. Des transitions un peu bâclées et des numéros pas toujours à la hauteur des ambitions altèrent la qualité du spectacle.

À la décharge des artistes, pas facile de danser, chanter, faire des numéros de cirque, jouer la comédie et d’être bons dans toutes les disciplines. Les jeux de mots s’avèrent parfois un peu faciles et le discours autour du handicap un tantinet moralisateur. Reste de jolis numéros de cirque, quand il n’y pas de chant, et beaucoup d’effets visuels bluffants. Comme ces deux clowns, as du trampoline, et un numéro de prestidigitation laissant petits et grands bouche bée.

La belle énergie des deux jeunes comédiens handicapés (NDLR, le soir de la représentation, le rôle de Timéo était tenu par Mathias Raumel) – dont on aurait presque aimé qu’ils aient un rôle plus important – semble suffire à remporter l’adhésion du public. Claudine Colozzi

Timéo, jusqu’au 8 janvier 2017 au Casino de Paris (tournée en France à partir du 11 mars 2017). Plus d’infos sur www.timeo-lespectacle.com. La réservation des places PMR se fait directement auprès de la salle par téléphone au 08 926 98 926 (0,40 euros/min), du lundi au vendredi de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00. Possible aussi directement au guichet du Casino de Paris (16, rue de Clichy – 75009 Paris) du lundi au vendredi de 14h00 à 18h00.

Alex Goude présente les deux comédiens interprétant Timéo.

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*