Accueil > Emploi > « J’ai le sentiment que les entreprises se ferment au handicap. »
Franck Bourdais, 32 ans, recherche un poste de comptable, métier dans lequel il affiche dix ans d'expérience. © Aurélia Sevestre

« J’ai le sentiment que les entreprises se ferment au handicap. »

logo-seephFranck Bourdais, 32 ans, atteint d’une légère infirmité motrice cérébrale, recherche un emploi depuis près de deux ans. Il a pourtant dix ans d’expérience en comptabilité et gestion d’entreprise.

« Jamais je n’ai eu autant de difficulté à trouver un poste et jamais je n’ai eu une telle interruption dans ma vie professionnelle. » Dans cette phrase, que Franck Bourdais répète à plusieurs reprises, résonne toute son impuissance. Depuis sa sortie d’école en 2006, à 22 ans, ce comptable formé à la gestion des entreprises a toujours travaillé au sein de grandes sociétés : Renault, La Caisse d’Épargne, Siemens, etc.

En janvier 2015, il est licencié de son poste à l’ICF, la filiale immobilière de la SNCF, pour des raisons de santé. « J’ai eu des problèmes de hernies discales. On m’a mis sous morphine et mon rythme de travail a alors baissé. » Il doit quitter son logement et retourne vivre chez sa mère. « Un retour en arrière difficile à accepter, après être parti à 20 ans ! », confie le jeune homme.

Une quinzaine d’entretiens en un an mais pas de réponse

Mais Franck est surtout préoccupé par la durée de son inactivité. « J’ai un niveau bac+2, je suis inscrit sur une quinzaine de sites d’emploi, sans compter les agences d’intérim, je fais les salons, j’ai envoyé des candidatures par dizaines… Mais la situation ne se débloque pas. Malgré les discours ambiants, j’ai le sentiment que les entreprises se ferment au handicap. »

Le sien ne nécessite pourtant qu’une légère adaptation de poste de travail : l’achat d’un fauteuil ergonomique entièrement pris en charge par l’Agefiph. Sur son CV, Franck ne mentionne pas son handicap « pour ne pas me fermer de portes. Cela fonctionne puisque j’ai décroché une quinzaine d’entretiens en un an ».

Alors, qu’est-ce qui coince ? « J’ai un handicap bien visible, cela peut faire peur ou déranger. Mais je ne vois aucune explication rationnelle car le CV, l’expérience, je les possède ! »  Aurélia Sevestre

A propos de Aurélia Sevestre

Avatar

Lire aussi

2019, un cru marquant pour l’Agefiph

Un nombre de personnes accompagnées pour conserver leur poste ou trouver un emploi en hausse. …

4 commentaire

  1. Avatar

    A distance il reste toujours difficile d’apprécier un dossier.Tous les demandeurs d’emploi souffrent de l’économie quasi stagnante en Fr. Je remarque quelques points: l’on cite au moins 4 emplois en 10 ans env. Franck sait le pourquoi de ces changements. J’espère qu’il est bien préparé, lors d’entretiens, pour une question sur ce point. Il a décidé de ne pas indiquer sa reconnaissance RQTH: c’est une décision qui lui appartient. Mais en s’adressant à des entreprises qui ont une mission handicap, l’indiquer peut être utile. Je me base sur mon expérience perso en recherche d’emploi, avant et après un accident du travail: tout mérite attention, que ce soit le CV (j’en avais deux), la préparation pour répondre aux 15 questions classiques lors d’un entretien… Sur tous ces points, il n’y a pas que Pôle Emploi, Cap Emploi..Il y a des assoc actives, comme des syndicats de cadres, Solidarité Nouvelle face au chômage…. Je me suis d’ailleurs toujours demandé ce que APF, FNATH et autres font en conseils directs, au-delà d’informer sans plus. Bonne continuation à Franck.

  2. Avatar

    Pas d’évolution pour les chose promise mais toucher au allocation AAH la on change

  3. Avatar

    Emploi des personnes handicapées : Hollande n’a pas rempli son contrat !
    Cadeau au patronat : Hollande a rempli les caisses du MEDEF de 42 milliards sans contrepartie !
    Réforme de l’Allocation aux Adultes Handicapés : Hollande a voulu punir les épargnants handicapés pour faire les choux gras de l’oligarchie économique Européenne !
    En 2017, je ne vote pas HOLLANDE !

  4. Avatar

    Beaucoup de choses changent sauf le monde de l’handicap. Le regard reste malheureusement le même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial