Accueil » Accessibilité » Access City Award 2017 : Chester gagnante
Access City Award 2017 : Chester gagnante
En rendant ses principaux sites touristiques accessibles, Chester prouve qu’il est possible d’associer tourisme pour tous et préservation du patrimoine historique. Photo DR

Access City Award 2017 : Chester gagnante

Publié le 30 novembre 2016

Chester est devenue, mardi 29 novembre, la première ville britannique à se placer sur la plus haute marche du podium de l’Access City Award. Pour cette édition 2017, aucune ville française n’était finaliste malgré l’intérêt de ce prix européen pour les lauréats. Grenoble deux fois récompensée a pu le constater.

À l’occasion de la Journée européenne des personnes handicapées, fêtée le 29 novembre à Bruxelles (Belgique), les regards se sont tournés vers le Nord de l’Angleterre. La Ville de Chester a reçu l’Access City Award 2017.

Ce prix, initié en 2010, récompense chaque année la ville d’Europe de plus de 50 000 habitants ayant réalisé des efforts concrets pour assurer l’accessibilité des citoyens dans tous les domaines (services publics, transports, culture, etc.).

Après Milan (Italie) en 2016, les aménagements entrepris par Chester pour rendre accessible son patrimoine historique et culturel ont emporté les votes du jury. Rotterdam, grande ville portuaire des Pays-Bas, obtient la seconde place et la cité thermale de Jūrmala, sur les bords de la Baltique en Lettonie, la troisième.

Mentions spéciales pour efforts particuliers

Une mention spéciale a été décernée à Skellefte (Suède) pour son engagement à améliorer l’environnement de travail des personnes en situation de handicap. Cette commune emploie elle-même une équipe de vingt personnes chargée de réinsérer 700 travailleurs handicapés chaque année.

Mention spéciale également à Allessandria (Italie) qui poursuit ses initiatives (création d’aires de jeux inclusives, action de sensibilisation) malgré un contexte financier difficile.

Quarante-deux villes candidates – dont Évreux et Lille en France n’ayant pas été retenues dans les six finalistes – concouraient cette année. Depuis sa création, l’Access City Award suscite l’émulation : les villes lauréates deviennent des ambassadrices de l’accessibilité et des exemples à suivre.

Grenoble déjà deux fois récompensée et ville modèle

C’est le cas de Grenoble. Fait rare, l’ancienne capitale du Dauphiné (160 000 habitants) a été récompensée à deux reprises. D’abord en 2011, avec une mention spéciale pour l’accessibilité de ses infrastructures et services publics. Puis, en 2014 en décrochant le 2e prix.

La ville attire aujourd’hui de nombreux visiteurs et délégations d’autres communes, curieuses de découvrir la mise en œuvre de son schéma directeur d’accessibilité.

Un encouragement pour les agents territoriaux

Pour Christine Garnier, déléguée municipale à l’accessibilité à Grenoble, « ce prix est d’abord une récompense pour les acteurs de la ville qui travaillent au quotidien sur l’accessibilité. Et une motivation supplémentaire pour continuer : revoir tous les cheminements, repenser la voirie, les carrefours… C’est un chantier très long qui peut finir par être décourageant car nous sommes sans cesse confrontés à de nouvelles demandes ! »

C’est le revers de la médaille. Prenant mieux en compte les besoins de ses administrés en situation de handicap, Grenoble a libéré leur parole. Mais elle a aussi développé leur participation aux activités de la commune.

« On l’a vu encore avec la forte affluence lors de ce mois de l’accessibilité (en novembre, NDLR). Plus une ville est accessible, plus ses habitants sont actifs, ils retrouvent un emploi et s’engagent dans la vie de la Cité. » Aurélia Sevestre

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*