Accueil » J'ai regardé pour vous » Thierry Corbalan, dauphin corse et amoureux de la vie
Thierry Corbalan, dauphin corse et amoureux de la vie
Thierry Corbalan et Fabrice Marinoni lors de la projection du film au siège de France Télévisions le 17 janvier 2016. © Page Facebook Thierry Corbalan Officiel

Thierry Corbalan, dauphin corse et amoureux de la vie

Publié le 27 janvier 2017

Sportif amputé des deux bras à la suite d’une électrisation, Thierry Corbalan, 57 ans, surnommé Le Dauphin corse, relève des défis en monopalme. Par goût du challenge mais aussi pour donner de l’espoir à toutes les personnes handicapées. Dans un documentaire de 26 minutes, Fabrice Marinoni de Handisport TV l’a suivi pendant quelques mois. Déjà diffusé sur France 3 Corse ViaStella, ce film sera projeté le 1er février à Ajaccio.

« Même si la vie ne vous fait pas de cadeau, elle a le mérite de vous permettre de rebondir si vous restez positif. » Rester positif, c’est bien ce qui caractérise Thierry Corbalan, 57 ans, monopalmiste amputé des deux bras qui, depuis quelques années, multiplie les exploits sportifs.

Surnommé Le Dauphin Corse, cet ancien policier va de défi en défi : traversée du Canal de Corse (Île d’Elbe – plage de Sisco / 60 km en 15h50) en 2012, Ajaccio-Propriano (43 km en 12h00) en 2013, nage dans les eaux gelées du Groenland par -1,6°C en maillot de bain en 2014… Rien ne l’arrête !

Un ancien judoka reconverti en monopalmiste

De sa rencontre avec Fabrice Marinoni, documentariste sportif et fondateur de Handisport TV est né un 26 minutes tourné en 2015-2016 pour raconter la démarche et l’action de cet athlète accompli qui s’épanouissait déjà dans le sport – il a été judoka pendant vingt ans – avant son accident.

Alternant images sous-marines et témoignages, la caméra le suit notamment lors de la préparation et la réalisation du tour de Corse à la nage en relais en sept jours, 500 km de côtes, hélas interrompu en raison de mauvaises conditions climatiques.

Prouver que la vie vaut d’être vécue

Malgré tout, le nageur ne lâche rien. Avec l’humilité de ceux qui savent combien tout ce qu’ils vivent est précieux. Car depuis 2012, date où il a monté sa propre association Le Dauphin corse, Thierry Corbalan ne se jette plus à l’eau pour se prouver quelque chose mais pour prouver à d’autres « rescapés de la vie » qu’elle vaut d’être vécue à 300 %. Claudine Colozzi

Conférence et projection du film, jeudi 1er février à 17 heures, Villa Isabelle – 8, rue Rossi – Ajaccio. Réservations : 04 95 22 99 91.

 

 

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*