Accueil » Vie Sociale » Culture/Loisirs » Handivoyage, le Airbnb des touristes en situation de handicap
Handivoyage, le Airbnb des touristes en situation de handicap
Handivoyage.net ne propose, pour l'instant, que 122 hébergements accessibles : il ne tient qu'à ses utilisateurs en situation de handicap de faire progresser cette offre en proposant leur logement à la location.

Handivoyage, le Airbnb des touristes en situation de handicap

Publié le 21 avril 2017

Plateforme collaborative de location de logements adaptés aux personnes handicapées, Handivoyage a officiellement été lancée ce 19 avril. Lucas Ghebardt, son fondateur de 19 ans, explique le fonctionnement de ce nouveau service en ligne.

Faire Face : Handivoyage, n’est-ce pas le “Airbnb” des voyageurs en situation de handicap ?

Lucas Ghebardt : C’est exactement cela ! Handivoyage fonctionne de la même façon que d’autres plateformes de réservation de séjours comme Abritel ou Airbnb. Notre particularité est de ne proposer que des logements accessibles. Il s’agit soit d’hébergements touristiques (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes) labellisés “Tourisme et handicap”, soit de logements de particuliers labellisés, eux, uniquement pour le handicap moteur par notre structure, avec l’aide d’associations locales.

« Nous nous occupons de la logistique pour que tout soit mis en place à l’arrivée. »

FF : Vous organisez gratuitement, pour chaque personne louant un hébergement sur votre site, la venue des aides médicales nécessaires au bon déroulement du séjour. Comment est-ce possible ?

L.G : C’est le droit des assurés sociaux. Cinq semaines par an, en dehors du domicile, l’Assurance maladie peut prendre en charge l’intervention de service de soins infirmiers ou la location d’aides techniques comme un lit médicalisé ou un lève-malade.

La personne qui réserve un séjour sur Handivoyage nous adresse son ordonnance et nous nous occupons de la logistique pour que tout soit mis en place à son arrivée. Nous travaillons avec les services médicaux de proximité.

« Déposer une annonce est gratuit. »

L’équipe de Handivoyage, Solène Moreux, responsable commerciale, Lucas Gebhardt, fondateur de la plateforme et Enza Israël-Sion, responsable communication. © DR

FF : La plateforme, pour l’instant, ne propose que cent vingt-trois locations accessibles sur toute la France. Un voyageur en fauteuil qui voudrait réserver plusieurs nuits à Paris ou à Marseille ne le peut pas…

L.G : Effectivement, il faut encore que nous nous fassions connaître. Développer l’offre d’hébergements sur la plateforme s’avère notre priorité. Notre objectif ? Cinq cents annonces avant l’été et 2 000 d’ici l’an prochain. Deux commerciaux vont rejoindre l’équipe de Handivoyage en mai pour trouver de nouveaux propriétaires.

Déposer une annonce est gratuit : le coût de la commission de Handivoyage (15 % du montant de la location) est supporté par les loueurs. Nous espérons aussi convaincre ces derniers, en situation de handicap, de laisser leur propre logement à la location sur Handivoyage pendant leurs vacances. Nous leur proposerons peut-être une incitation financière, par exemple une remise de 50 € sur le coût de leur séjour. Propos recueillis par Aurélia Sevestre

2 commentaires

  1. Attention « tourisme et handicap » est une très mauvaise ref. pour les handicapés moteur. On ne peut se fier à cet organisme et aller dans un lieu labellisé sans au préalable de très sérieuses vérifications selon les cas.
    Bon courage
    Chris tétraplégique depuis 1983

  2. Cher Chris,

    Pour avoir travaillé avec tourisme et handicaps depuis sa création jusqu’à fin 2016, je ne suis pas d’accord avec vous.
    Donnez des exemples de structures labellisées qui ne méritent pas de l’être, on peut provoquer une visite sur site des évaluateurs locaux et supprimer le label à la dite structure.
    Merci d’avance,
    Jean-Paul Cournet,
    tél. : 05 62 45 31 77, asso.sport.handi@gmail.com

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*