Accueil » Vie Sociale » Sports » Vis mon sport : une saison 3 inédite et réjouissante
Vis mon sport : une saison 3 inédite et réjouissante

Vis mon sport : une saison 3 inédite et réjouissante

Publié le 28 avril 2017

La 3e saison de la web série Vis mon sport revient ce 28 avril. Le concept évolue mais l’objectif reste le même : sensibiliser et faire changer les mentalités sur le handicap. À l’origine de ce projet, l’aventurier de l’extrême quadri-amputé Philippe Croizon détaille le contenu de cette édition 2017.

Pas moins d’1,5 million de vues en 2015 pour la saison 1. Audience portée à 2,8 millions en 2016 avec la saison 2. Fort d’un tel succès, la série Vis mon sport, diffusée exclusivement sur Internet, revient en 2017. Pour l’animer, Philippe Croizon, soutenu par Harmonie Mutuelle depuis la 1re saison , est une nouvelle fois au rendez-vous.

Pour la 3e fois, Philippe Croizon, animera la web série Vis mon sport.

Pour cet aventurier de l’extrême, amputé des quatre membres, qui s’est fait connaître du grand public en 2010 en traversant la Manche à la nage, Vis mon sport représente un excellent moyen de sensibilisation. Continuer à faire changer les mentalités sur le handicap dans le monde du sport et, plus généralement, dans la société, telle est la finalité de Vis mon sport version 2017. Philippe Croizon nous explique comment.

Faire Face : Qu’est-ce qui change dans cette 3e édition ?
Philippe Croizon : Cette année, Vis mon sport gravit les échelons pour placer la barre toujours plus haut. L’objectif poursuivi est toujours de faire vaciller les habitudes et tomber les certitudes. Désormais, ce ne sont plus des jeunes qui viennent à la rencontre de quatre champions handisport mais des sportifs ou anciens sportifs de haut niveau. Ils vont devoir faire leurs preuves dans la version handisport de leur discipline respective.

Ainsi, chaque athlète valide sera confronté à un champion handisport. À armes égales en quelque sorte puisqu’il lui faudra “prendre” son handicap. Avec des candidats aussi solides, on rentre dans le vif du sujet !

«La rencontre de deux univers aux valeurs identiques.»

Les quatre couples valides/non valides de la saison 3. © DR

FF : Qui sont donc ces quatre champions et à quels athlètes handisport vont-il être opposés ?
P.C : Dans l’ordre chronologique de diffusion, le casting 2017 accueille tout d’abord le rugbyman Aurélien Rougerie, 36 ans et 76 sélections avec le XV de France au compteur. Son “adversaire” d’un jour, Adrien Chalmin, 30 ans, a participé aux Jeux paralympiques de Londres 2012 et de Rio 2016 avec l’équipe de France. Cette épisode est en ligne depuis aujourd’hui.

Le 18 mai, ce sera le tour de l’ancien footballeur David Ginola, 50 ans. Ce champion de France (lors de la saison 1993-1994 avec le club du PSG) et ex-international se confrontera aux difficultés du cécifoot avec Yvan Wouandji, 23 ans et médaillé d’argent aux Jeux de Londres. Le 8 juin, l’alpiniste Catherine Destivelle, considérée à la fin des années 80 comme la meilleure grimpeuse au monde, sera opposée à Nicolas Moineau, 39 ans, champion du monde d’escalade en difficulté (malvoyant) en 2012.

Enfin le 29 juin, le cycliste Sylvain Chavanel, 37 ans et sept titres de champion de France, courra en handike contre Mathieu Bosredon, 26 ans, médaillé de bronze aux championnats du monde 2015 de cette discipline.

FF : Qu’attendre de ces confrontations entre champions valides et handicapés ?
P.C : Ces quatre défis singuliers visent à mettre en lumière les convergences de chaque pratique via la rencontre entre deux univers, qui peinent souvent à se mêler malgré des valeurs identiques. Ce moment de partage entre valides et moins valides a en commun le dépassement de soi.

Alors est-ce que Aurélien, David, Catherine et Sylvain sont arrivés à relever le défi ? C’est-à-dire à faire plus vite, plus haut ou plus fort, ou au moins aussi bien, que Adrien, Yvan, Nicolas et Mathieu ? Réponse en images en visionnant le premier épisode de la saison 3 de Vis mon sport. Propos recueillis par O. Clot-Faybesse

 

 

Un commentaire

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*