Accueil » Autonomie » Aides Techniques » Google Home : l’assistant personnel à commande vocale
Google Home : l’assistant personnel à commande vocale
Discret et peu onéreux, le Google Home permet d'aider au quotidien. © Google

Google Home : l’assistant personnel à commande vocale

Publié le 30 août 2017

Arrivé en fin d’été en France, le Google Home est le premier assistant personnel grand public intégrant la langue française. Il a pour but de rendre divers services dans la maison : ceux que l’utilisateur lui aura demandés de vive voix. Tout simplement.

Le voilà disponible en France depuis le mois d’août. Qui donc ? Google Home, l’assistant personnel développé par le géant américain de l’Internet. De la taille d’une lampe de chevet (soit une quinzaine de centimètres de haut), son apparence fait penser à une grosse bougie. Mais le dispositif vaut surtout pour ce qu’il contient dans ses entrailles. C’est-à-dire une “enceinte intelligente à commande vocale”.

Intelligente car capable d’écouter les demandes formulées en français par l’utilisateur. Puis de lui apporter une réponse après avoir interrogé les puissants serveurs de Google, riches de milliards de données. Des explications détaillées et une mise en situation du système sont à découvrir dans cette vidéo. Une démonstration assez bluffante au vu du coût de cet assistant de poche grand public (149 €, tarif conseillé).

 

Google Home, point domotique central pour piloter de la voix ses objets connectés

En fait, Google Home embarque l’assistance vocale de Google, identique dans son fonctionnement à celle présente dans les smartphones de génération récente. D’ailleurs, un smartphone est  nécessaire afin de télécharger l’application dédiée qui permet de le configurer et de lui indiquer ses préférences. Le Google Home se lance ensuite à la voix, à travers deux commandes au choix : “Ok Google” ou “Dis Google”.

Outre de répondre à diverses questions, l’appareil, toujours via une commande orale, permet d’écouter de la musique, de planifier sa journée (météo, trajet à effectuer…) ou de gérer les tâches (alarme, minuteur, liste de course, etc.).

Une fois relié à d’autres objets connectés de la maison (la liste de ceux compatibles est disponible au bas de cette page), Google Home peut les contrôler. Afin, par exemple, de regarder un programme sur son téléviseur ou de régler le thermostat d’une pièce. O. Clot-Faybesse

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*