Accueil » Arrêt sur la toile » Paraplégie : la réalité virtuelle pour réduire les douleurs chroniques et fantômes
Paraplégie : la réalité virtuelle pour réduire les douleurs chroniques et fantômes
L'idée des chercheurs : puisque le cerveau “créé” sa propre douleur à partir d’une absence, pourquoi ne pas le tromper en lui donnant l’illusion que les nerfs parcourent toujours les jambes ?

Paraplégie : la réalité virtuelle pour réduire les douleurs chroniques et fantômes

Publié le 7 novembre 2017

La réalité virtuelle ne concerne pas que l’univers du jeu vidéo. Elle peut avoir des vertus thérapeutiques, en particulier pour soulager les personnes paraplégiques ressentant des douleurs provenant de leurs membres paralysés.

Des lunettes 3D pour soigner les douleurs des paraplégiques ? Voilà bien ce que propose d’accomplir, après la rééducation, cette application de la réalité virtuelle. En particulier en plongeant les patients dans un environnement imaginaire dans lequel ils se voient dotés de jambes fictives.

Tromper le cerveau grâce à la réalité virtuelle

Une des conséquences de la paraplégie prend, parfois, la forme de fortes douleurs provenant des jambes. Alors même que les membres inférieurs ne sont plus innervés par la moelle épinière, d’où le terme de douleurs fantômes. Cette souffrance est pourtant tout ce qu’il y a de plus concrète. En effet, des enregistrements réalisés par scanner cérébral permettent de visualiser sa manifestation.

Pour y remédier, des chercheurs de l’École polytechnique de Lausanne (EPFL) en ont eu une idée simple. Puisque le cerveau “créé” sa propre douleur à partir d’une absence, pourquoi ne pas le tromper en lui donnant l’illusion que les nerfs parcourent toujours les jambes ?

Atténuer les douleurs fantômes en stimulant visuellement le cerveau

Pour cela, les scientifiques suisses ont proposé à des volontaires paraplégiques l’utilisation d’un dispositif expérimental. À savoir des lunettes immersives, une caméra, une paire de jambes de mannequin et deux bâtons.

Tout d’abord, les images des jambes du mannequin, filmées par la caméra, sont transmises en temps réel aux lunettes de réalité virtuelle de chaque patient. Le but ? Leur faire percevoir les membres fictifs comme étant les leurs. Pour renforcer ce sentiment, les chercheurs ont ensuite tapoté simultanément, à l’aide des deux bâtons, leur dos ainsi que les jambes du mannequin.

« Le stimulus visuel a fini par l’emporter sur le stimulus tactile, ont observé les scientifiques de l’EPFL. Les cerveaux de nos sujets ont vécu l’illusion que ce tapotement provenait réellement de leurs jambes paralysées. » Avec, à la clé, une réduction des sensations douloureuses.
Ne reste plus qu’à concevoir un système plus compact, facilement utilisable par les paraplégiques concernés directement depuis leur domicile. Les chercheurs y travaillent. Signalé par O. Clot-Faybesse

À lire sur rfi.fr

Un commentaire

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*