Accueil » Arrêt sur la toile » Le vélo sans descendre de son fauteuil grâce à Benur
Le vélo sans descendre de son fauteuil grâce à Benur
Cet engin innovant devrait pouvoir trouver sa place en location libre-service au côté des vélos traditionnels si des villes s'engagent. © Projet Benur

Le vélo sans descendre de son fauteuil grâce à Benur

Publié le 22 novembre 2017

C’est déjà demain, l’émission de France Inter consacrée aux innovations qui vont changer nos vies s’intéressait au handicap, le jeudi 16 novembre. Au programme : Benur, le premier tricycle permettant de faire du vélo sans quitter son fauteuil roulant.

Le nom de ce tricycle sonne comme celui d’un péplum : Benur. Mais il ne date pas de l’époque romaine. Bien au contraire, il est bien ancré dans le XXIe siècle et source d’innovation. Grâce à lui, pour faire du vélo, plus besoin de se transférer de son fauteuil roulant. Une large plate-forme et une rampe d’accès rétractable permettent en effet de monter dedans, directement. Sans aide. Pour avancer, il suffit ensuite d’utiliser le pédalier à main, situé à l’avant et doté d’une assistance électrique.

Les villes pour cibles

Son créateur : Joseph Mignozzi, un amoureux de voyages à bicyclette immobilisé pendant deux ans suite à un accident de moto. Son prix ? Entre 5 et 8 000 €, selon les options. Cher pour les particuliers, mais moins pour les collectivités et autres offices de tourisme, que vise Joseph Mignozzi et auxquels il suggère une location en libre-service, aux côtés des flottes de vélos classiques. , L’engin sera commercialisé au printemps 2018. Signalé par Élise Jeanne

À découvrir sur franceinter.fr

 

2 commentaires

  1. Cette invention est géniale , pour nous les cérébros-Lésés . Youpi on a pensé à nous . Moi croyais être obligée de rester à la maison……

  2. A quand une fourche démentielle, comme sur les Harleys « choper » américains !

    Prévoir le blouson de cuir « vintage », les gants aussi; on fera comme si…

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*