13/09/2011

Assurances et banques peinent à tenir les nouveaux engagements de la convention Aeras pour rendre plus facile l'accès à l'assurance et au crédit pour les personnes malades et handicapées

aeras.gif

Le 1er septembre devait marquer une nouvelle étape importante pour la convention Aeras. Rendez-vous manqué. Cette convention pour s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé engage, depuis 2007, le gouvernement et les représentants des assurances, des banques et du monde associatif. Elle vise à permettre aux personnes handicapées, malades ou ayant eu un grave problème de santé, de souscrire plus facilement un crédit en leur ouvrant l’accès à l’assurance, exigée par les banques pour honorer les échéances de l’emprunteur en cas de décès ou d’invalidité.

 

Pas encore de garantie invalidité

La dernière mouture de cette convention, paraphée le 1er février, stipulait que les assureurs proposeraient, à partir du 1er septembre 2011, une nouvelle garantie invalidité alors que les contrats excluaient souvent le risque invalidité et ne couvraient que le décès. Ce n’est pas le cas, selon le Ciss, le collectif interassociatif sur la santé : « La restitution au 1er septembre 2011 de l’étude sur la garantie invalidité spécifique, menée conjointement par la Direction de la Sécurité sociale et la Caisse nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs salariés, n’a pas eu lieu. »


Etudes au point mort

De plus, la convention prévoyait la mise en place d’un groupe de travail pour dresser, pathologie par pathologie, un diagnostic partagé sur les probabilités de décès, de rechute, etc. Objectif : arriver à une meilleure prise en compte des progrès médicaux par les assureurs. Or, dénonce le Ciss, la Commission des études et des recherches de la convention Aeras, qui chapeaute ce groupe de travail, « n’a toujours pas vu le jour, faute de président désigné et de mise à disposition des moyens nécessaires à son fonctionnement ».

La Fédération française des sociétés d’assurance, que nous avons contactée à plusieurs reprises depuis le 1er septembre, n’a toujours pas pris la peine de nous répondre. F.S

 

11:43 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : banques, assureurs, assurance, crédit, emprunt, ciss, aeras | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.