09/11/2011

Emploi de travailleurs handicapés dans le secteur médico-social : l'OETH s'apprête à fêter ses vingt ans

images.jpgLe secteur sanitaire, social et médico-social à but non lucratif se devait de montrer l’exemple. Il y a vingt ans, quatre employeurs signaient donc un accord de branche sur l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés : le SNASEA et le Sop, qui ont depuis fusionné pour créer le SYNEAS ; la Croix-Rouge française ; et la FEHAP. C’était en 1991, quatre ans après que le Parlement a adopté une loi imposant aux établissements d’au moins 20 salariés, l’obligation d’employer 6 % de salariés en situation de handicap. Une de leurs motivations était de « mettre leurs moyens en commun » pour atteindre cet objectif. L'OETH, l’association qu’ils ont créée pour collecter la contribution financière des établissements n’atteignant pas cet objectif légal, financer des actions en faveur l’emploi des travailleurs handicapés, etc. s’apprête à fêter son vingtième anniversaire.


Un taux d'emploi de travailleurs handicapés de 4,6 %

Depuis, les signataires, qui emploient aujourd’hui quelque 440 000 salariés, ont renouvelé cet accord à plusieurs reprises, le dernier en date portant sur la période 2011-2015. Le bilan est globalement positif. En 2005, le taux d’emploi moyen des établissements couverts par l’accord de branche (y compris ceux de moins de 20 salariés) atteignait 5,98 %. Le changement de mode de calcul, introduit par la loi de février 2005, l’a fait chuter à 4,42 % en 2006. L’objectif de l’accord 2006-2010 était de remonter à 6 %, mais « les difficultés de reculement dans le secteur sanitaire et médico-social et social » et le « départ massif à la retraite de travailleurs handicapés » ont empêché de l’atteindre : fin 2009, il s’établissait à 4,6 %. Franck Seuret

12:33 Publié dans Emploi, formation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emploi, 6%, objectif légal, collecte | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.