29/02/2012

Election présidentielle : le pacte 2012 de l'Apajh pour l'intégration républicaine du handicap et « refaire société »

L'Apajh met elle aussi son grain de sel dans les débats de la campagne présidentielle. Le 27 février, elle a lancé son "Pacte Handicap 2012". En l'occurrence une charte contenant 10 propositions pour l'intégration des personnes en situation de handicap dans la cité, susceptibles de s'inscrire dans une loi de programmation chargée de mettre en œuvre la loi handicap durant la législature 2012-2017.

Au menu : école pour tous, travail, revenu et vie décents, rétablissement du droit universel à la santé, accessibilité de l'espace public pour « refaire société ». En appelant les candidats à l'Élysée à signer cette plateforme, l'Apajh dit vouloir « reconstruire le consensus républicain qui avait prévalu au moment de la loi de 2005 ». Et d'appuyer son action sur les résultats d'un sondage réalisé avec l'institut TNS-Sofres le 26 janvier dernier démontrant, entre autres, la maturité de l'opinion publique pour "faire de la place" aux personnes en situation de handicap dans la société française. Ainsi, 93 % des Français considèrent qu'il est « important » que les enfants en situation de handicap puissent aller à l'école « ordinaire » (44 % trouvent même le sujet prioritaire), quasi autant (92 %) estiment que la place des travailleurs en situation de handicap est dans l'entreprise « ordinaire » et 72 % pensent que les pouvoirs publics pourraient en faire davantage pour améliorer la condition des personnes en situation de handicap en France. Elise Jeanne

12:19 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection présidentielle 2012, apajh, handicap | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Bonjour,

Je suis nouvellement inscrit à cette news ; je suis d'autre part assez récemment pourvu d'une AAH qui me permet de survivre.
Il s'agit d'un handicap psychique, lequel - lorsqu'il à été reconnu - a d'un coup fait sens en soulignant rétrospectivement à quel point je m'étais longtemps battu contre une hypersensibilité extrême…

Donc je survis. En consommant plus que modestement, je parviens à participer â l'existence de mes enfants. D'un autre côté, le handicap psychique - qui ne se voit pas - entendre une souffrance.
Suite à un traumatisme professionnel, j'ai interrompu une activité d'art menée en parallèle et dont la trajectoire comptait des années avec deux inventions ; j'ai déménagé pour un lieu de petites dimensions et je connais donc l'isolement de l'hyperémotif augmenté de plus de solitude si je n'y prend pas garde…

Or je sais pouvoir apporter à autrui ; je sais - mais nous sommes en période de crise, avec sa dureté -, qu'une "facilitation" peut être déterminante pour m'insérer dans une équipe de travail. Alors je cherche. En fait, je ne cherchais bientôt plus qu'en mes propres forces et c'est avec plaisir que j'ai lu votre titre : Refaire société. Merci. Et toutes mes pensées à ceux et celles que cela touchera, handicap ou pas.

Serge

Écrit par : Serge Meunier | 02/03/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.