03/07/2012

Jean-Marc Ayrault veut donner aux personnes handicapées "l'accès aux bâtiments, aux transports, à l'emploi mais aussi à l'école"

Ayrault,déclaration,députés,assemblée nationale,accessibilité,école,FillonQuelques mots en fin de discours. Jean-Marc Ayrault n’a pas oublié les personnes handicapées dans la déclaration de politique générale qu’il a prononcée à l’Assemblée nationale, ce mardi 3 juillet. « Pour nos concitoyens les plus fragiles, ils doivent avoir leur place dans la société eux aussi. Je pense aux personnes en situation de handicap. L’accès aux bâtiments, aux transports, à l’emploi mais aussi à l’école ! Eh bien dès la rentrée 2012, le recrutement de mille cinq cents auxiliaires de vie scolaire individuels sera engagé ! », a dit le Premier ministre.


Mieux que François Fillon

Des propos de portée très générale, certes. Mais c’est toujours mieux que François Fillon qui s’était contenté d’aborder la scolarisation des enfants handicapés, dans sa propre déclarationle 3 juillet 2007 : « L'affirmation d'un droit opposable à la scolarisation de tout élève handicapé devra se traduire dans les faits. Pour cela, le nombre d'unités pédagogiques d'intégration sera doublé au cours des trois prochaines années. »

Jean-Marc Ayrault a par ailleurs confirmé qu’il s’attaquera à la question de la dépendance, mais cette « réforme juste et solidaire » ne concernera que « la prise en charge des personnes âgées privées d’autonomie ». Tant pis pour les personnes handicapées, dont les besoins sont insuffisamment couverts par l’actuelle prestation de compensation du handicap. 

Dans un communiqué, l’Association des paralysés de France (APF) « salue l’attention portée aux préoccupations des personnes en situation de handicap (…) mais déplore des propos trop généralistes et des contours encore trop flous de la future politique du handicap ».

Pour la première fois, la déclaration de politique générale d'un Premier ministre sera transcrite en "facile à lire et à comprendre" par les personnes handicapées mentales, a annoncé l'Unapei, qui a été sollicitée par le gouvernement pour assurer ce service. Le discours transcrit devrait être mis en ligne la semaine prochaine. Franck Seuret - Photo DR

Commentaires

moauis, pour ce qui concerne l'emploi, depuis un an de chômage, les divers missions handicap à qui j'ai sollicité un emploi, ne me répondent pas..De plus les missions handicap tels que par exemple " l'enseigne fnac reserve des emplois uniquement aux personnes avec de problèmes de dos et de diabète. et les autres?

absurde...! qui va soulever les casiers chargés de CD pour remplir les rayons avec des problèmes de dos.

en matière de transport , dans mon cas je n'aurai plus d'aide( ni rsa ni ahh) début 2013 car dépassement de plafond( je vis en concubinage) donc je ne pourrai plus bénéficier de la carte améthyste car plus d'ahh...donc je serai invisible aux yeux de la socièté et totalement isolé.
Je fais comment pour aller aller voir mes futurs employeurs?

Écrit par : Jorge | 04/07/2012

Avant de dire "c'est toujours mieux que François Fillon", il vaudrait mieux attendre de voir les mesures concrètes...

Écrit par : Galy Henri | 04/07/2012

attendre un peu de voir les décrets d'application, la bonne volonté de ce gouvernement ne peut se passer des votes de l'assemblée, et décrets !

Écrit par : Marie Paule Déruelle | 04/07/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.