09/07/2012

La politique du handicap devrait être abordée lors de deux des sept tables rondes de la conférence sociale

conf sociale.jpgIl n’y aura pas de représentants d’associations de personnes handicapées, à la conférence sociale, qui se tient ces 9 et 10 juillet. Mais la question du handicap devrait néanmoins faire partie des discussions entre les syndicats, le patronat et le gouvernement. L’objectif est d’aboutir à une feuille de route sur les réformes du quinquennat, sur sept thèmes : l’emploi, les retraites, le redressement économique, le service public, l’égalité professionnelle, la rémunération et la formation professionnelle. 


Réunion préparatoire au ministère

La ministre déléguée aux personnes handicapées a reçu les organisations syndicales et les associations de personnes handicapées, le 6 juillet, pour une réunion préparatoire à cette conférence. Il a notamment été question d’accès à la formation, du développement de l’apprentissage, de l’accompagnement des salariés, etc. « Marie-Arlette Carlotti nous a dit que la problématique des travailleurs handicapés serait abordée lors des tables rondes emploi et formation professionnelle, précise Véronique Bustreel, conseillère nationale emploi-formation, à l’Association des paralysés de France (APF). Mais il est dommage que cela ne soit pas à l’ordre du jour de celles consacrées aux retraites et à la rémunération. »

 

« Cette préparation de la grande conférence sociale m'a offert l'opportunité de rencontrer et de faire se rencontrer des partenaires qui ne se retrouvent jamais autour de la même table », a déclaré la ministre, à l’issue de la réunion. Elle a fait part de son intention d’organiser régulièrement des rencontres entre syndicats et associations.

 

La Fnath et l'APF ont adressé au gouvernement leurs contributions respectives à la conférence sociale, dans lesquelles elles détaillent leurs revendications. Franck Seuret - Photo Yves Malenfer/Matignon

10:28 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : conférence sociale, handicap, marie-arlette carlotti, apf | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Arrestons de faire des tables rondes et agissons
Notre pays est en train de mourir car au lieu d'agir on se réunit pour réfléchir
Pour que les personnes handicapées puissent se former, il faudrait ne pas leur fermer la porte des qu'elles commencent à l'entrouvrir, mais plutot les accueillir et trouver des solutions individuelles car les handicaps sont tous differents et il n'y a pas de solutions types mais des solutions individualisées
MP LACOMBE
Correspondant handicap

Écrit par : lacombe | 14/07/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.