11/07/2012

Emploi et retraite des travailleurs handicapés : le calendrier des chantiers d'ici fin 2013

Conférence.jpgLa grande conférence sociale, qui s’est tenue les 9 et 10 juillet au Palais d'Iéna, a accouché d’une feuille de route. En matière de politique du handicap, le calendrier à l’horizon de la fin 2013, établi par le gouvernement suite aux échanges avec les quelques 300 représentants des organisations syndicales, d’employeurs et des collectivités territoriales est le suivant :

- Retraites : un état des lieux sera élaboré, entre autres, sur les thèmes de l’équité du système de retraites - égalité femmes/hommes, personnes en situation de handicap, pénibilité, entre septembre 2012 et le début de l’année 2013.


- Emploi dans la fonction publique : « pour promouvoir l’exemplarité des employeurs publics », une concertation sera ouverte dès l’automne 2012, pour mieux répondre aux enjeux de la diversité, du handicap, de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, mais aussi de la gestion des âges.

- Emploi et formation : les partenaires sociaux devraient engager une négociation interprofessionnelle sur l’amélioration de l’accès à l’emploi et à la formation professionnelle des travailleurs handicapés, au cours du premier semestre 2013. Le gouvernement « tiendra compte des résultats obtenus avant de décider d’un éventuel renforcement des sanctions applicables aux entreprises ne respectant pas leurs objectifs en matière d’emploi des travailleurs handicapés ».

La Fnath regrette que le Premier ministre soit « resté notamment silencieux sur (…) la multiplication des maladies professionnelles (...) et l’indemnisation des victimes du travail, sur laquelle pourtant le président de la République s’était engagé ». Elle déplore également que « les concertations annoncées se feront visiblement sans la société civile représentée par les associations, notamment de personnes handicapées, invalides ou malades ». Même son de cloche du côté de l’APF, qui « souhaite que cette démarche de démocratie sociale (…) s’élargisse au débat avec la société civile ».  Franck Seuret – Photo Présidence de la République/Christelle Alix

Commentaires

Quelle retraite quand vous sortez d'un ESAT?. j'ai travaillé 10 ans dans une entreprise adaptée (gérée par la fonction publique) les salariés ont perdu leur statut (assimilé à fonctionnaire) avec l'avant du conseil général ( des politiques de gauche, qui se gargarisent d'être humanistes) . aujourd'hui une retraite de 850 euros( SS et complémentaire )avec 162 trimestres de cotisations et 80% d'invalidité.

On vit comment?

Écrit par : Mathias | 12/07/2012

de toute façon il faut etre naif pour croire encore aux politiques d'emploi des personnes en situation de handicap ds notre pays
je travaille dans une grande entreprise et tout ce que l'on fait c'est de la communication , mais dans la réalité 80% des personnes en situation de handicap son marginalisées et n'ont aucunes perspertives de carière
C'est la dure réalité

Écrit par : lacombe | 14/07/2012

Retraite Anticipée et Handicap :
Tant que le texte reste tel quel, il ne permettra pas à tous les Handicapés de partir à la retraite tel que cela est prévu. Que faites-vous des Personnes Handicapées qui travaillent depuis l'âge de 16 Ans (C.A.P) voire 18 Ans pour le B.E.P : Nombre d'entre Elles n'ont pu accéder à la classe de Seconde et se sont retrouvées sur le marché du Travail . elles ont aujoud'hui 120 Trimestres et ne sont âgées de 50 Ans environ et non 55 tel quee le prévoit le texte en vigueur
Préférez vous laisser 18 à 19% de personnes Handicapées sans aucun emploi ou bien faire un turn-over de telle sorte que les handicapés ayant acquis le nombre de trimestres sortent du marché afin de laisser les personnes Handicapées à la recherche d'un emploi en obtenir un qu'il soit CDD, Temps Partiel ou autre

Écrit par : Laurent MARGUERITE | 31/07/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.