Accueil » Archives de l’auteur: Franck Seuret

Archives de l’auteur: Franck Seuret

Clichés et préjugés : «Les gens me réduisent à mon handicap.»

PRÉSIDENTIELLE 2017. Xavier Ballery a beaucoup de mal à parler et donc à être reconnu comme un adulte capable de décider et de choisir sa vie. Les préjugés limitent de nombreuses personnes en situation de handicap. Se concentrer. Déchiffrer. Parfois deviner. Discuter avec Xavier Ballery exige de la patience et de la ténacité. Mais si les mots peinent à sortir ... Lire la suite »

Parent et allocataire de l’AAH : « Je n’ai pas pu faire avec mes enfants ce dont j’avais envie. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé (AAH), Badia Allard a élevé trois enfants. Un vrai défi financier car le montant de ce minimum social ne varie pas en fonction du nombre d’enfants pour les personnes n’ayant d’autres ressources que l’AAH. « C’est une blessure qui restera à jamais. » Une vingtaine d’années après, Badia Allard se souvient encore avec ... Lire la suite »

« Être aidant, ça demande du temps, de l’énergie et un combat au quotidien. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Annie Reymond n’est pas sortie indemne de plus de dix années d’aide quotidienne à sa fille handicapée. Comme beaucoup d’autres, elle s’est épuisée dans ce rôle d’aidant, essentiel, mais pas suffisamment reconnu. « J’ai porté trop de choses sur mes épaules. Je m’en rends compte aujourd’hui. » Annie Reymond a aidé sa fille au quotidien pendant une dizaine d’années. ... Lire la suite »

Délais des MDPH : « Je ne pouvais pas attendre six mois pour changer ma batterie. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Sandy Ravel a besoin de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour financer ses aides techniques et humaines. Mais elle redoute la complexité des démarches et la longueur des délais d’instruction. Les demandeurs de la prestation de compensation du handicap (PCH) doivent patienter plus de six mois, en moyenne. La patience de Sandy Ravel a des limites. Surtout lorsqu’elle ... Lire la suite »

« L’accessibilité me permet d’être pleinement un citoyen. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Alejandro San Martin Lamas a le sentiment que sa citoyenneté est mise à mal par l’inaccessibilité de nombreux lieux et moyens de transport. Le quinquennat Hollande a été marqué par le report, de fait, de l’échéance 2015 d’une France accessible et l’assouplissement des normes. Alejandro San Martin Lamas a été contraint de choisir ses études par défaut. « ... Lire la suite »

La galère du logement : « Il faudrait que les personnes handicapées soient prioritaires. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Seule une toute petite partie du parc immobilier français est accessible aux personnes handicapées. Olivia galère donc pour trouver un logement adapté à son fauteuil roulant. Surtout qu’elle a aussi besoin d’une place de parking et d’une assurance emprunteur. Plus d’un an qu’Olivia cherche un appartement à acheter. Accessible aux personnes en fauteuil roulant, puisque cette jeune femme de ... Lire la suite »

Accès aux soins : « Je me serre la ceinture pour pouvoir m’occuper de ma santé. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Alexandre Bernal doit faire face à d’importants restes à charge sur ses dépenses de santé. Cet allocataire de l’AAH est donc obligé de décaler certains soins. Comme de nombreux autres Français disposant de faibles ressources. La santé n’a pas de prix… mais elle a un coût. Élevé pour Alexandre Bernal. « Ça m’est arrivé de prendre 41 médicaments ... Lire la suite »

Compensation du handicap : « Une poussette pour notre enfant handicapée coûte dix fois plus cher. »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Les enfants lourdement handicapés ont besoin de nombreuses aides techniques. Or « ce matériel coûte extrêmement cher », dénonce Isabelle Olivier, la mère d’Anaïs, 6 ans. Elle demande un meilleur contrôle des prix et une prise en charge plus importante par la Sécurité sociale et les MDPH. Anaïs Olivier aimerait manger toute seule. Comme les autres enfants de ... Lire la suite »

AAH et vie en couple : « Mon mari doit prendre en charge mon handicap ! »

PRÉSIDENTIELLE 2017. Pour calculer le montant de l’allocation adulte handicapé (AAH), les Caisses d’allocations familiales prennent en compte les ressources du conjoint. L’AAH de Catherine Charat est ainsi réduite à 35 € par mois. Une situation qui la met en colère car son mari est contraint d’assumer seul les dépenses du foyer. Elle veut que cette réglementation soit abrogée. Catherine Charat ... Lire la suite »