Dossier aidants-aidés : se reposer sur le répit – Magazine Faire Face sept.-oct. 2017 N° 751

2,90 

Comme une majorité d’aidants familiaux, vous ne vous arrêtez jamais. Au risque de menacer votre santé. Le dossier de ce numéro vous invite à faire une pause et vous explique pourquoi il est nécessaire pour vous, comme pour le proche dont vous vous occupez, adulte ou enfant, de prendre du répit.

Quelles solutions possibles ? Comment les financer ? À qui s’adresser ? Quels freins combattre ? Autant de questions pour lesquelles vous trouverez des réponses adaptées.

Et si vous n’êtes pas convaincu(e), direction le centre de répit Les Bruyères dans l’Allier. Un lieu de vacances 100 % accessible, pensé pour les aidants et les aidés, où chacun peut s’adonner à ses activités et faire ce qui lui fait plaisir. Une façon de souffler ensemble.

Le sommaire en détails

Pages 26-27 – Argumentaire/Huit bonnes raisons de faire une pause. Vous n’estimez pas nécessaire de souffler un peu alors que vous vous occupez au quotidien d’une personne dépendante. Voici quelques arguments pour vous convaincre du contraire. Par Aurélia Sevestre

Pages 28-30 – Solutions/Trouver du soutien près de chez soi. Relais à domicile, groupes d’aidants, accueil en établissement, accueil familial… : il existe des solutions de proximité pour vous aider à mieux vivre votre situation. Petit tour d’horizon. Par Aurélia Sevestre

Page 31 – Congés/Prendre le large. Que vous souhaitiez partir seul(e) ou avec votre proche en situation de handicap, différents dispositifs existent, selon la formule retenue et les ressources de votre foyer, pour en alléger le coût. Par Aurélia Sevestre

Pages 32-33 – Psycho/Michèle Guimelchain-Bonnet : « Il faut apprendre à accepter l’aide extérieure. » Mettre en place des relais impose au préalable d’abandonner sa culpabilité et sa certitude d’être le ou la seul(e) capable de prendre soin de l’autre. Interview. Par Aurélia Sevestre

Pages 34-36 – Vacances/Souffler ensemble. Un village de vacances 100 % accessible. Des animations adaptées à tous. Des services d’assistance aux personnes handicapées. Bienvenue au centre de répit Les Bruyères, à dix minutes de Vichy dans l’Allier. Reportage Franck Seuret – Photos Claude Almodovar

Page 37 – Démarches/Le répit… avec l’accord de la MDPH. Vous avez un projet de répit ? Pour le mener à bien, la case MDPH est souvent incontournable. Par Franck Seuret

Page 38-39 – Centre de loisirs/Décrocher une place. Et si vous mettiez votre enfant au centre de loisirs pour vous accorder quelques heures ? Mais s’il n’a pas le droit de refuser son inscription, le centre n’est pas tenu de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour l’accueillir. Heureusement, vous pouvez agir. Par Franck Seuret

Vous n’êtes pas abonné(e) et souhaitez acheter ce dossier ? Vous pouvez le télécharger pour 2,90 euros.

Vous souhaitez retrouver tous nos autres dossiers ? www.faire-face.fr/categorie-produit/dossier/

Vous voulez vous abonner à Faire Face ? Profitez de toutes nos offres d’abonnement !