Dossier Créateurs d’entreprise : des outils pour ouvrir sa boîte – Magazine Faire Face nov-dec 2017 N°752

2,90 

Charlotte de Vilmorin est sa propre patronne. En 2015, elle a lancé Wheeliz, un site de location de voitures aménagées. La même année, Édouard Detrez s’est retrouvé à la tête du Fauteuil roulant français, une entreprise made in France qui fabrique ce type d’aides techniques.

Chaque année, quelque 7 à 8 000 créateurs d’entreprise en situation de handicap décident, comme eux, de monter leur boîte. Leurs motivations ? La nécessité de contourner leur difficulté à trouver un emploi salarié, l’envie de travailler de façon indépendante, ou encore la volonté de répondre à une demande non satisfaite. Mais créer une entreprise demande beaucoup d’énergie et une grande connaissance du marché sur lequel elle sera positionnée.

Comment procéder ? Par qui se faire accompagner ? Quelles aides financières solliciter ? Est-il possible de cumuler revenus du travail et prestations ? Le dossier Faire Face de novembre-décembre 2017 vous donne toutes les clés pour monter votre société.

Le sommaire en détails

Pages 28-29 – Profil/Entrepreneurs handicapés : petits mais costauds – 7 000 à 8 000 travailleurs handicapés créent leur entreprise chaque année. La moitié en tant que micro-entrepreneurs, généralement avec des moyens financiers limités. Mais ils échouent moins souvent que la moyenne. Par Franck Seuret

Pages 30-31 – Motivations/Les bonnes (et moins bonnes) raisons de se lancer – Chômeurs en fin de droit, salariés en reconversion professionnelle contrainte ou désireux d’exercer autrement leur métier : les raisons d’entreprendre avec un handicap ne sont jamais, en soi, bonnes ou mauvaises… Tout dépend de leur mise en œuvre. Par Aurélia Sevestre

Page 32-34 Accompagnement/L’union fait la force – Fondée par des entrepreneurs en situation de handicap, l’Union professionnelle des travailleurs indépendants handicapés (Uptih) propose un accompagnement adapté aux porteurs de projet. Coaching, tutorat, mentorat, réunion de groupe… autant de façons de se faire aider et conseiller par des pairs expérimentés. Par Aurélia Sevestre

Reportage/ »Tout mettre dans un grand chaudron. » – Plongée dans un atelier d’accompagnement collectif de travailleurs indépendants handicapés. Au service du développement de leurs activités respectives. Par Corinne Manoury

Pages 35-37 – Cumul des ressources/L’option gagnant-gagnant – Travailler tout en percevant une allocation adulte handicapé ou une pension d’invalidité du régime général est possible. Et si reprendre une activité professionnelle peut entraîner la réduction ou la suspension de vos prestations, au final vous ne serez jamais perdant(e). Par Franck Seuret

Pages 38-39 – Financement/Aller chercher l’argent où il se trouve – Boucler son plan de financement sans bénéficier d’un crédit bancaire, c’est possible. Aide de l’Agefiph, prêt d’honneur ou bien encore micro-crédit : Faire Face vous indique toutes les portes auxquelles frapper. Par Franck Seuret

Page 40-41 – Parcours de création/Limiter les risques – Près de trois entrepreneurs en situation de handicap sur dix ont cessé leur activité trois ans après la création de leur société *. Face au risque d’échec, mieux vaut être bien préparé(e). Parcours en cinq étapes-clés. Par Aurélia Sevestre

Vous n’êtes pas abonné(e) et souhaitez acheter ce dossier ? Vous pouvez le télécharger pour 2,90 euros.

Vous souhaitez retrouver tous nos autres dossiers ? www.faire-face.fr/categorie-produit/dossier/

Vous voulez vous abonner à Faire Face ? Profitez de toutes nos offres d’abonnement !