/div>

21/07/2014

Le blog Faire Face vous souhaite de bonnes vacances

Votre blog d’actualité prend des vacances. Merci d’être toujours plus nombreux à nous lire, à faire des commentaires, à nous proposer vos idées, à réagir aussi sur faire-face@apf.asso.fr

Toute l’équipe vous donne rendez-vous le 1er septembre et vous souhaite de très bonnes vacances. La rédaction

 

10:34 Publié dans Culture, loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vacances, blog, actualité, handicap | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/07/2014

Partir et se souvenir : pour son numéro d’été, le dossier du magazine Faire Face s’intéresse au tourisme de mémoire

Tourisme de mémoire, Première guerre mondiale, 70e anniversaire de la Libération, Seconde guerre mondiale, Historial de la Grande Guerre, Musée de la Grande Guerre Au sommaire :

- Décryptage - Tourisme de mémoire : donner du sens à ses vacances.

Cette année, démarrent les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Sera aussi célébré le 70e anniversaire de la Libération à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Une bonne occasion de visiter les régions de ces deux conflits. De mémoriaux en nécropoles, de forts en musées, la balade peut être passionnante. À condition de sélectionner les adresses accessibles. Par Élise Descamps

- Interview - Damien Baldin : « Le tourisme de mémoire nous aide à retrouver une partie de nous-mêmes. »

En 2014, la France bat au rythme du centenaire de la Première Guerre mondiale et du 70e anniversaire du Débarquement de Normandie. Damien Baldin, historien, revient aux sources du tourisme de mémoire et insiste sur l’importance de la mise en valeur du patrimoine mémoriel. Propos recueillis par Claudine Colozzi

- Reportage - À Verdun, dans les pas des Poilus.

L’une des plus meurtrières batailles de la Grande Guerre s’appréhende au travers de multiples sites à Verdun et alentour. Certains sont accessibles aux personnes handicapées. Visite sur des terres où plus de 700 000 hommes perdirent la vie, en compagnie de Jean-Michel Corriaux, représentant APF de la Meuse. Par Élise Descamps

- À la loupe - Historial de la Grande Guerre/Musée de la Grande Guerre. La “Der des der” de front

Parmi tous les lieux de culture consacrés à la Première Guerre mondiale, l’Historial de la Grande Guerre (Péronne, Somme) et le Musée de la Grande Guerre (Meaux, Seine-et-Marne) occupent une place à part. La richesse historique, sociologique et ethnologique des collections aide à comprendre l’un des conflits majeurs du XXe siècle. Labellisés tourisme et handicap, ils proposent des dispositifs de médiation à destination des publics en situation de handicap. Par Claudine Colozzi

- Histoire - Après l’abomination, la réadaptation.

La Première Guerre mondiale marque la naissance de la réadaptation : la société française veut “réparer” les soldats que la guerre a mutilés. Les premiers centres de rééducation et de formation professionnelle voient le jour. Un véritable tournant dans la prise en charge des personnes handicapées. Par Franck Seuret

- Pratique - Bien préparer sa visite.

Les propositions pour commémorer la Grande Guerre sont légion en ce centenaire. Nos conseils et bonnes adresses. Par Élise Descamps

Ce dossier vous intéresse ? Alors, n'hésitez pas à vous abonner au magazine Faire Face ou à commander ce numéro en nous contactant sur faire-face@apf.asso.fr (4,80 euros, frais d'envois compris). Axelle Minet - Crédit photo couverture © Frédéric Mercenier

 

10/07/2014

Vacances et handicap : soutenez l'opération1€ pour 1 km d’évasion !

DD ajaccio.JPGDécouvertes, loisirs, farniente, détente : les personnes en situation de handicap y aspirent aussi. Chaque année, à l'approche des vacances, l'Association des Paralysés de France (APF) se mobilise pour offrir des activités adaptées aux personnes à mobilité réduite qu'elle accompagne. Comment ? Grâce à l'engagement de 25 000 bénévoles, partout en France.

Mais pour agir,  ils doivent pouvoir compter sur votre soutien. C'est pourquoi l'APF lance l'opération "1 € = 1 km d'évasion". Son but ? Collecter des fonds grâce auxquels les délégations départementales de l'association financeront des activités pour leurs adhérents, et leur permettront de profiter, eux-aussi, de l'été.

Par exemple :DD36.jpg

    30 € permettent d'organiser un pique-nique pour une dizaine d'enfants handicapés,

    70 € de proposer une journée découverte de sports adaptés (équitation, quad, baptêmes de l'air escalade, tir à l’arc, canoë-kayak...),

    150 € de partir pour une randonnée en joëlette de 2 jours avec un autre enfant handicapé,

    280 € représentent une semaine de vacances à la mer ou à la montagne, comprenant hébergement, repas et activités.

Grâce à vos dons, cet été, les personnes en situation de handicap, auront l'opportunité de vivre des moments inoubliables. J.B - Photos DR

09:56 Publié dans Culture, loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vacances, personnes handicapées, loisirs, apf, don | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/07/2014

Festival d’Avignon OFF 2014/ Clémentine Célarié : « La création est une façon de faire reculer le mur de sa maladie. »

avignon,festival,off,cementine,celarieJusqu’au 27 juillet, La danse immobile, spectacle de danse/théâtre est à l’affiche du théâtre Le chien qui fume à Avignon. Un projet né de la grande amitié unissant les comédiens Clémentine Célarié et Thierry Monfray, atteint de sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot). Tous deux ont imaginé un « conte amoureux et féérique sur les corps immobiles dont les esprits dansent à l'infini ».

Faire Face : Comment avez-vous eu l’idée de monter ce spectacle ?

Clémentine Célarié : J’ai rencontré Thierry Monfray en 2009 dans la pièce de Goldoni, La Serva Amorosa. Nous avons eu un coup de foudre artistique. Quand la maladie s’est ressentie, nous nous sommes retrouvés sur scène pour lire des lettres de Maupassant. Aujourd'hui, Thierry ne marche plus, il ne lui reste que la mobilité de deux doigts et il parle avec beaucoup de difficultés.

 

Ce projet est né à partir du documentaire que j’ai tourné sur lui.  J'avais demandé à l'un de mes amis danseurs, Olivier Le François, de venir faire une improvisation avec Thierry, qui se déplace en fauteuil roulant et dont le corps ne peut quasiment plus bouger. En visionnant les rushes, je me suis  rendu compte qu’il y avait quelque chose à prolonger : le mouvement n’est pas seulement dans le corps qui danse, il est aussi dans celui qui l’impulse, même immobile.

 

 

 

Lire la suite

11:38 Publié dans Culture, loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : avignon, festival, off, cementine, celarie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/06/2014

(In)accessibilité : quand un collectif de photographes amateurs lorrains l’immortalise sur le net

 Accessibilité, lorraine, collectif informel “Enfermés dehors”, loi handicap, expo photoRaconter sur leurs blog et page Facebook le travail préparatoire à une exposition sur l’accessibilité. Tel est l’objectif de huit photographes amateurs de Lorraine, rassemblés dans le collectif informel “Enfermés dehors” et aidés ponctuellement de trois jeunes de 25 ans en service civique.

Jusqu’au 11 février 2015 et pour les dix ans de la loi handicap, ils veulent sensibiliser le grand public par l’image. Leur méthode ? Multiplier les rencontres auprès d’associations, d’individus et d’événements autour des handicaps moteur, sensoriel, mental et psychique. Une sorte de repérage en amont des prises de vue.

Lire la suite