/div>

04/07/2014

Rewalk, un exosquelette pour utilisateur paraplégique commercialisé aux États-Unis

Depuis le début de ce mois, acquérir un exosquelette afin de remarcher est possible au pays de l’Oncle Sam. En effet, le modèle Rewalk système, développé par ReWalk Robotics, a reçu le feu vert de la puissante FDA (U.S. Food and drug administration). Cette agence gouvernementale américaine n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai dans ce domaine puisqu’elle a aussi récemment homologué la prothèse de bras Deka. À noter que cet exosquelette, est déjà disponible en Europe et notamment en France via la société Runseat.

Le Rewalk ? Une sorte de gaine venant entourer les jambes et la partie supérieure du corps. Grâce à une combinaison de moteurs (au niveau des hanches, genoux et cheville) et de capteurs d'inclinaison et d'orientation, les mouvements de la marche peuvent être reproduits.

 

Lire la suite

04/06/2014

Myopathie, mucoviscidose et sclérose en plaques : des progrès tous azimuts

 

Mucoviscidose © Inserm- E. Puchelle.jpgBonnes nouvelles pour les prévention et traitement des maladies génétiques et neurologiques. Avec tout d’abord, l’arrivée de l’ataluren. Une nouvelle molécule capable de freiner considérablement l’évolution de la maladie de Duchenne. Son originalité ? Passer outre la mutation génétique causant la myopathie. De fait, son action empêche le blocage de la synthèse d'une protéine, la dystrophine, indispensable au bon fonctionnement des muscles.

L’ataluren a obtenu l'agrément temporaire de l'Agence européenne du médicament (EMA) et sera commercialisé sous le nom de Translarna dans l’UE.

 

Lire la suite

28/05/2014

Journée mondiale de la Sep : un petit pas de plus vers la commercialisation d'un nouveau médicament

La journée mondiale de la Sep est l’occasion de faire connaître au grand public une maladie neurologique méconnue. Mais aussi de rassurer ceux qui en sont atteints : la recherche ne les abandonne pas. La preuve ? Un potentiel nouveau médicament : le Plegridy®

Après l’arrivée annoncée d’Aubagio®, Lemtrada® et Tecfidera®, Plegridy® vient de franchir une étape décisive dans le long trajet réglementaire que parcourt un médicament avant d’être commercialisé.

Ce nouveau médicament, développé par les laboratoires Biogen Idec, a obtenu le 22 mai un avis positif du Comité des médicaments à usage humain de l’Agence européenne du médicament. Plegridy® est une forme améliorée d’un traitement déjà existant de la sclérose en plaques (Sep) rémittente-récidivante, l’interféron bêta-1a. Ce dernier existe en deux versions : Avonex* (Biogen Idec) injectable par voie intramusculaire une fois par semaine et Rebif* (Merck Serono) injectable par voie sous-cutanée trois fois par semaine.

L’amélioration a consisté à "pégyler" l’interféron, c’est-à-dire à lui attacher une chaîne de polyéthylène glycol (PEG) qui ralentit son élimination par les reins. Résultat : il circule plus longtemps dans l’organisme.

Plegridy® cumule ainsi l’avantage de Rebif* d’être injectable par voie sous cutanée, ce qui est moins douloureux que la voie intramusculaire, et d’espacer encore plus qu’Avonex* les injections, en passant à une injection toutes les deux à quatre semaines.

Lire la suite

12/05/2014

Une grande enquête pour mieux connaître la fibromyalgie, cette maladie des douleurs

fibromyalgie,douleurs,enquête,recherche,tendinites,muscles« Avoir mal partout, tout le temps » : les personnes atteintes de fibromyalgie, une maladie invisible mais très invalidante, endurent ce calvaire au quotidien. FibromyalgieSOS lance une grande enquête auprès des malades, ce 12 mai, journée mondiale de la fibromyalgie. Trois questions à Nadine Randon, la présidente de cette association de patients (photo ci-dessous).

Faire Face : Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Nadine Randon : Un état clinique qui relève, en priorité, d’un dysfonctionnement du système nerveux autonome et du contrôle des douleurs. Les personnes atteintes souffrent de douleurs neuro-tendino-musculaires, de jour comme de nuit, de troubles du sommeil, de fatigabilité voire d’épuisement, de troubles de la concentration et de la mémorisation, etc. Les douleurs, continues, peuvent devenir aiguës lors de crises. La fibromyalgie touche 3 à 5 % de la population, des femmes surtout. Les premiers symptômes surviennent souvent vers 40-45 ans, mais les enfants peuvent également être atteints.

Lire la suite

15/04/2014

Stimulation électrique : des patients paraplégiques bougent à nouveau et volontairement leurs jambes

Heureusement, la science ne connaît pas de frontières et ne s’embarrasse pas de questions 1.jpgpolitiques. En effet, et alors qu’il flotte comme un regain de guerre froide entre Russes et Américains, des travaux conjoints menés par des chercheurs basés aux États-Unis (Universités de Louisville et de Californie) et en Russie (Institut de physiologie Pavlov) viennent d’aboutir à une avancée remarquable. Quatre jeunes hommes paraplégiques depuis de nombreuses années sont arrivés à bouger à nouveau les muscles des membres inférieurs grâce à la stimulation électrique de leur moelle épinière. Le détail de ces résultats encourageants a été publié le 8 avril dans la revue scientifique international anglo-saxonne Brain.

Les jeunes patients atteints d’une section totale de la moelle, dont Kent Stephenson (photo ci-contre), ont été volontaires pour l'implantation d'un module de stimulation électrique dans l’espace épidural. Celui-ci se situe entre la dure-mère et le canal vertébral de la région lombo-sacrée, à l’endroit où aboutissent précisément les fibres des neurones contrôlant les muscles des jambes.

Lire la suite