27/05/2014

CAMSP et CMPP : les frais de transport enfin pris en charge par la Sécurité sociale

CAMSP,CMPP,frais de transport,transport,Sécurité sociale,SécuC’est la fin d’une longue attente pour les parents d’enfants en situation de handicap accueillis dans un centre d'action médico-sociale précoce (CAMSP) ou un centre médico-psycho-pédagogique (CMPP). Et une bonne nouvelle pour leur porte-monnaie. Un décret, publié au Journal officiel de ce 27 mai, supprime la participation financière des assurés sociaux aux frais de transport liés aux soins ou aux traitements dans ces établissements. Ces frais seront désormais pris en charge intégralement par l'Assurance maladie, sans ticket modérateur mais après entente préalable. 

Lire la suite

21/02/2013

Aide à domicile : l'APF demande l'augmentation du tarif accordé aux particuliers employeurs handicapés

gré à gré,emploi direct,auxiliaire de vie,tierce personne,forfait,employeur,particulier employeur,cotisations,Sécurité sociale« Nous demandons qu’un nouvel arrêté soit pris (…) et que tous les frais réels dans le cadre du mode d’emploi direct de gré à gré soient pris en compte pour une tarification plus juste. » Le président de l’APF vient d’alerter par courrier Marie-Arlette Carlotti, la ministre déléguée aux personnes handicapées, sur l’insuffisance du tarif de 12,26 € accordé aux personnes handicapées, dans le cadre de la prestation de compensation du handicap, pour rémunérer les salariés qu’elles emploient directement. « Dans un certain nombre de cas (…), il est impossible à un employeur de rémunérer son salarié », explicite Jean-Marie Barbier. 

Lire la suite

27/10/2012

Bataille de pigeons sur Facebook à propos des dépassements d’honoraires médicaux

médecin pigeons.jpgAprès "les médecins pigeons", c’est au tour des « usagers de la santé en colère » de monter au créneau sur les réseaux sociaux. « Notre Sécurité sociale, avec son système d’assurance maladie solidaire, reposait sur le grand principe : "Chacun cotise selon ses moyens et se soigne selon ses besoins". Mais ce n’est plus vrai pour nombre d’usagers de la santé ! », regrette Odile Maurin. La présidente de Handi-social a créé, vendredi 26 octobre, la page Facebook "Ni pigeons, ni dindons, juste usagers de la santé en colère" sur laquelle elle publie cette note signée par d’autres responsables associatifs.

Une réponse au mouvement initié par un chirurgien plasticien qui a créé sur Facebook, le 10 octobre, le groupe "Les médecins ne sont pas des pigeons" (photo). Il y réclame, entre autres, une revalorisation du secteur 1 qui regroupe les médecins appliquant le tarif Sécu, et du secteur 2, à honoraires libres. Ce 27 octobre, la page comptait 38 000 membres.

Lire la suite

02/10/2012

Une meilleure couverture des besoins d'aide humaine pour les accidentés du travail

mtp,tierce personne,assistance,accidents du travail,at-mp,sécurité socialeC’est la fin de la majoration pour tierce personne (MTP). Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la santé l’a annoncé, lundi 1er octobre, en présentant le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2013. Elle va être remplacée par la prestation d’aide à l’emploi d’une tierce personne.

Aujourd’hui, le calcul de cette MTP, versée à 3 000 personnes victimes d’un accident professionnel qui ne peuvent effectuer seules les actes de la vie quotidienne, n’est pas lié aux besoins réels de la personne, mais au montant de la rente versée, qui est lui-même lié au dernier salaire. « Pour un même besoin d’assistance, les victimes sont donc d’autant mieux prises en charge qu’elles étaient bien rémunérées avant le sinistre », précise le ministère. Certes, la réglementation fixe un montant plancher (1 082,43 € par mois), mais son niveau est insuffisant pour les personnes les plus dépendantes.

Lire la suite

23/01/2012

Une campagne pour faire de la santé un enjeu de la présidentielle

header2.png
Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) veut inscrire l’accès aux soins à l’ordre du jour de la campagne présidentielle de 2012. Il vient donc de lancer « un site participatif », www.quellesanteapres2012.org, sur lequel il mettra en ligne les propositions des candidats sur ce thème. Les internautes y trouvent également des analyses d’experts ainsi que les résultats d’un récent sondage commandé par le Collectif, qui révèle notamment que 79 % des Français considèrent la santé comme un thème de campagne prioritaire.

Lire la suite