Accueil > Droits > Les inégalités : elles ne passeront pas par les jeunes !

Les inégalités : elles ne passeront pas par les jeunes !

Susciter l’engagement citoyen des jeunes face aux inégalités sociales et aux discriminations, c’est l’objectif de l’Observatoire des inégalités.

Pour ce faire, il vient de lancer un site internet entièrement dédié aux 12-18 ans. Ce portail, qui vient compléter le site réservé à leurs aînés, vise non seulement à informer les jeunes sur les préjugés et différenciations qui s’opèrent dès le plus jeune âge mais les incite aussi à s’interroger sur leurs propres perceptions.

Au menu : une quinzaine de fiches pratiques sur des thèmes variés comme le handicap, les inégalités hommes-femmes ou les Roms rédigées dans un langage clair et accessible. Chacune est agrémentée d’animations (quizz ou jeux) qui confrontent directement l’ado à ses représentations. Des vidéos mettant notamment en scène des jeunes en situation de discrimination (homosexualité, mal-logement, embauche…) sont également proposées aux internautes.

Dénoncer mais aussi ouvrir des perspectives

L’Observatoire, organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités a lancé ce site internet dans le cadre d’un projet beaucoup plus vaste de sensibilisation des jeunes aux inégalités. Il propose ainsi d’autres outils : une pochette pédagogique, une exposition itinérante et des interventions en milieu scolaire qui peuvent toutes être commandées directement par le jeune pour lui et ses amis ou son établissement scolaire. Comme l’expliquent les membres de l’Observatoire : « Nous refusons une posture de simple dénonciation qui pourrait avoir pour effet d’enfermer les jeunes dans un monde inégalitaire, en particulier pour les plus modestes d’entre eux. Nous souhaitons leur montrer qu’un avenir différent est possible, leur ouvrir des perspectives. » Estelle Nouel

A propos de Valérie Dichiappari

Valérie Dichiappari
Rédactrice en chef.

Lire aussi

Amélie ou la difficile reconnaissance des discriminations liées au handicap

Déception et indignation pour Amélie Marc et APF France handicap. La justice n’a pas reconnu …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial