Accueil > Santé > Usage thérapeutique du cannabis : un nouveau malade condamné

Usage thérapeutique du cannabis : un nouveau malade condamné

Atteint de myopathie, Dominique Loumachi, 40 ans, était jugé pour « usage et détention de cannabis ». Le Tribunal correctionnel de Belfort l’a condamné aujourd’hui à une amende de 300 euros avec sursis, suivant la réquisition du parquet. Dominique Loumachi souffre depuis l’enfance de dermatopolymyosite, une forme rare de myopathie particulièrement douloureuse et invalidante.

Il explique s’être tourné vers le cannabis après avoir essayé de lourds traitements médicamenteux aux nombreux effets secondaires. Il cultivait quelques pieds chez sa sœur qui ont été découverts et saisis par la police. Regrettant d’être aujourd’hui obligé d’injecter de l’argent dans une économie souterraine pour acheter son herbe, il a décidé de faire appel.

Son avocat, Me Jean-Charles Darey, avait plaidé la relaxe pour « état de nécessité », invoquant l’article 122-7 du code civil qui admet qu’un individu peut enfreindre la loi « face à un danger actuel ou imminent ». Le neurologue belfortain François Ziegler avait, quant à lui, attesté par écrit que ce patient souffrait de « douleurs neurologiques pour lesquelles du cannabis peut être bénéfique en traitement adjuvant ».

Dominique Loumachi précise : « Je ne demande pas qu’on légalise le cannabis, qui reste une drogue, mais seulement qu’on tolère son usage thérapeutique, sur ordonnance, pour les malades. » Dans certains pays, la plante est, en effet, autorisée dans ce cadre.

Le prochain dossier du magazine Faire Face, daté avril 2013, fera le point sur l’usage thérapeutique des cannabinoïdes.

Audrey Plessis – Photo Albin Millot

A propos de arichard

Lire aussi

« Invalide, je n’ai pas les moyens de me faire soigner les dents. »

La vie de Virginie Buissette est lourdement affectée par les dizaines d’allergies dont elle souffre. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *