Je marcherai jusqu’à la mer, le portrait étonnant d’une jeune femme handicapée diffusé demain soir sur Arte

Publié le 3 avril 2013 par Valérie Dichiappari

Alex n’avait que 18 ans lorsqu’elle a bêtement chuté chez elle.

Traumatisme crânien, neuf mois de coma, Locked-in-Syndrom durant plus de deux ans… « On ne pensait pas la récupérer », confie un médecin. Et pourtant, à force de volonté, Alex est sortie d’un état végétatif, a regagné l’usage de ses membres puis la parole.

Dix-sept ans après son accident, en fauteuil roulant, elle continue à se battre chaque jour pour apprivoiser son corps qui peine à lui répondre et recomposer sa vie. Une vie de femme que l’auteure de ce documentaire, Stéphanie Pillonca-Kervern nous montre se maquiller, s’épiler, se laver, s’habiller, faire des photos de charme, surfer sur des sites internet de rencontres, fréquenter un sex-shop… « Le sexe, c’est de la kiné à domicile. (…) Le plaisir donne des ailes », confie Alex.

Et c’est bien le portrait intime, aussi sensible qu’étonnant, que la réalisatrice de ce 52 minutes nous donne à partager. Celui d’une jeune femme, dont seul le père semble n’avoir jamais perdu espoir pour sa fille et qui a fait de la lutte une philosophie de vie. Une vie qu’elle s’efforce de mener tambour battant, en multipliant les expériences et les défis, en se battant pour vivre sans limite et sans tabou en dépit de son handicap. Saut en parachute, équithérapie, séance de slam, rencontre avec Grand Corps Malade… et marche jusqu’à la mer, à Berck où, lorsqu’elle y était enfermée dans une hémiplégie massive, elle s’était promis de revenir si elle en sortait. Élise Jeanne – Photo Arte

Première diffusion : le jeudi 4 avril 2013 à 23h45.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.