Accueil > Santé > Prothèses de hanche Ceraver non conformes : pas de risque sanitaire suspecté selon l’ANSM

Prothèses de hanche Ceraver non conformes : pas de risque sanitaire suspecté selon l’ANSM

La révélation de la découverte par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) début avril de prothèses de hanche non conformes a suscité les plus grandes inquiétudes. Les lots de matériel incriminé proviennent de deux sites de production de la société Ceraver – Les laboratoires Ostéal Médical (Paris). Au cours d’une inspection qui visait à apprécier le respect des dispositions législatives et réglementaires relatives aux activités de l’entreprise, l’ANSM est tombée sur certains lots ne disposant pas d’un certificat de marquage CE. Le nom et les spécifications (date de mise sur le marché, type) des prothèses présentes dans ces lots sont disponibles ici.

Comme le précise l’agence, dans la mesure où un défaut de marquage a été matérialisé, elle a été contrainte d’enclencher une procédure de police sanitaire prévoyant notamment la suspension de la mise sur le marché et de l’utilisation des dispositifs médicaux concernés. Cependant, l’ANSM a précise qu’il n’y avait « aucun élément faisant suspecter un risque sanitaire propre à ces dispositifs ».

On ne semble donc pas s’acheminer vers un scandale comparable à celui des prothèses mammaires défectueuses produites par la société Pip. Ce qu’entend démontrer la société Ceraver, s’exprimant à travers la voix de son PDG, Daniel Blanquaert.

Le 2 mai, à la suite de la visite de l’ANSM, ce dirigeant avait, en effet, expliqué à l’AFP que « toutes les prothèses de la hanche non certifiées CE ont été retirées du marché entre avril 2010 et avril 2013 », tout en précisant que « ces différents implants correspondent à des évolutions de prothèses existantes qui bénéficient du marquage CE ». Et de conclure en soulignant que « certaines d’entre elles ont été posées il y a plus de 15 ans et qu’elles n’ont fait l’objet d’aucun incident majeur ». Affaire à suivre.

O. Clot-Faybesse

A propos de arichard

Avatar

Lire aussi

Plus de 600 000 euros pour des projets de médiation animale à destination de personnes handicapées

Cette année, la Fondation Adrienne et Pierre Sommer a débloqué une dotation globale de 603 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial