Vestiaires saison 3, c’est à partir d’aujourd’hui sur France 2

Publié le 18 novembre 2013 par Valérie Dichiappari

Ils ont réussi leur pari : faire de leur handicap la matière d’une mini-série télé comique regardée par près de deux millions de téléspectateurs. La fine équipe des nageurs de Vestiaires revient sur France 2 à 13 h 45 ce lundi 18 novembre pour 40 épisodes inédits de deux minutes. Faire Face vous en livre un extrait (ci-dessous) et a soumis Adda Abdelli, alias Romy dans la série, au jeu des trois questions à….

Faire Face : Vestiaires revient après le Journal télévisé de 13 h alors qu’il était programmé avant le JT de 20 h l’an dernier. C’est une relégation !

Adda Abdelli : Pour être honnête, l’an dernier, c’était exceptionnel pour nous d’être programmés à 19h50. La chaîne a arrêté Anne Roumanoff un peu précipitamment, ils ont pris ce qu’ils avaient sous la main : nous ! Finalement, cela n’a pas eu vraiment d’effets sur notre audience (1,7 million de téléspectateurs en moyenne, NDLR). On s’est retrouvé un peu perdu entre la météo, les publicités et les annonces du soir… Il faudrait qu’on puisse enchaîner au moins deux épisodes, voire trois, pour avoir une incidence sur l’audimat à cette heure-là.

FF : Un mot sur cette 3e saison ?

A.A : Après avoir ouvert l’équipe à des acteurs valides, on essaie maintenant d’aider les petits jeunes qui veulent se lancer… Comme Clémentine (Célarié) (photo ci-contre) ou Pascal (Légitimus) ! Clémentine jouera son propre rôle de comédienne en immersion dans le monde du handicap pour mieux nous comprendre. D’autres personnalités viendront en « guest stars » : on a réussi à avoir Philippe Croizon qui apparaîtra en président de la République) et David Smétanine, champion paralympique de natation. Comme on organise des compétitions contre les valides, ça peut aider.

FF : La série est née dans les vrais vestiaires d’une piscine marseillaise, au détour d’une énième vanne entre des copains nageurs handicapés -vous et Fabrice Chenut, co-auteur de la série. Qu’a-t-elle changé pour vous ?

A.A : J’ai déjà répondu l’an dernier ! Je suis toujours comptable à la Ville de Marseille mais à mi-temps désormais, pour avoir le temps d’écrire les épisodes. Nous sommes plus pris au sérieux en tant qu’auteurs mais je n’ai pas eu d’autres propositions pour tourner en tant que comédien. Cela reste une belle aventure : quand je reçois des lettres de téléspectateurs de l’autre bout du monde* -de Norvège, de Suisse ou de Russie, je me dis qu’on ne s’est pas trompé : le rire est vraiment une chose que l’on peut partager de façon universelle.

Propos recueillis par Aurélia Sevestre – Photo Pierre Planchenault

* La série Vestiaires est diffusée également sur TV5 Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.