Accueil > Accessibilité > La gratuité possible du stationnement pour les personnes handicapées suscite des réserves

La gratuité possible du stationnement pour les personnes handicapées suscite des réserves

3665740813Les titulaires de la carte européenne de stationnement pourraient bientôt avoir le droit de stationner gratuitement sur n’importe quelle place, qu’elle leur soit réservée ou pas.

Les sénateurs ont en effet adopté, jeudi 12 décembre, une proposition de loi instaurant ce principe, qui n’est, jusqu’à présent, mis en œuvre que dans certaines villes, et souvent uniquement sur les places réservées. Les parlementaires n’ont fixé que deux réserves : la mairie peut instaurer une durée maximale de stationnement de douze heures ou plus ; elle peut également prévoir que, pour les parcs de stationnement disposant de bornes d’entrée et de sortie, les titulaires de la carte soient soumis au paiement de la redevance de stationnement en vigueur. Le texte, proposé par le sénateur Didier Guillaume et soutenu par le gouvernement, doit d’abord être soumis à l’Assemblée nationale avant d’être définitivement adopté. Le coût de cette mesure est estimé entre 16 et 21 millions d’euros.

Les associations réservées

Certaines associations de personnes handicapées restent très réservées sur cette proposition de loi. La Fnath la « soutient (…) car elle vient clarifier et homogénéiser des pratiques jusque-là très différentes selon les communes ». Mais elle « souligne qu’elle ne vient résoudre que les petits soucis du quotidien et ne doit pas masquer l’absence de réponse sur des questions essentielles telles que les ressources des personnes handicapées ou la compensation du handicap (…). Elle s’apparente plus à une mesure relevant de la charité ».

Quant à Patrice Tripoteau, le directeur adjoint de l’APF, il reconnaît certes que « pour un certain nombre de personnes handicapées, ou pour leur famille, cela peut être une bonne nouvelle. Mais notre combat porte d’abord sur l’accessibilité universelle de la voirie, des transports en commun, etc. Il ne faut pas que demain, on nous oppose cet argument de la gratuité du stationnement pour freiner les aménagements nécessaires. Dans le même esprit, aujourd’hui, quand on se bat pour augmenter le montant des ressources des personnes en situation de handicap, on nous rétorque que beaucoup de choses sont gratuites pour elles. Nous sommes donc très partagés sur ce texte. » Franck Seuret – Photo DR

A propos de Valérie Dichiappari

Valérie Dichiappari
Rédactrice en chef.

Lire aussi

Surprime d’assurance : un coup de pouce aux Franciliens handicapés pour acheter leur logement

La toute nouvelle garantie immobilière solidaire de la région Île-de-France prend en charge la surprime …

3 commentaire

  1. Avatar

    bonjour,
    je viens de lire tous ces articles.je suis handicapée moteur suite à un AVC.je constate tous les jours les problèmes d’accessibilité,trottoirs trop étroits,marches pour entrer dans les magasins ou rampes amovibles ou non trop raides.quant à la gratuité de « beaucoup de choses »,j’aimerais les connaitre car je ne connais que le stationnement gratuit à caen qu’on soit sur une place réservée ou non(ce qui est déjà bien même si c’est peu.si la mention GIG GIC a disparu des panneaux apposés devant les places réservées,de même que la couleur bleue il y aura encore plus de personnes « indélicates » pour s’y garer sans être handicapées.j’habite en bordure de plage et je peux vous dire que l’été il est difficile de trouver une place réservée libre occupée par des personnes qui n’y ont pas droit…j’ai vu des personnes sortir d’un cabriolet très bas et marcher sans problème.qu’est-ce que ça va être sans signe distinctif sur ces places?et,si les communes décident seules des aménagements qui pourra veiller à la véritable accessibilité?
    et j’ai un fauteuil manuel et mon mari qui me pousse;souvent je me demande comment une personne seule,même avec un fauteuil électrique peut faire??c’est parfois une vraie galère en plus du handicap à assumer…dans beaucoup d’endroits neufs il n’y a pas de portes coulissantes automatiques ;encore une autre difficulté.!je ne vous parle pas des magasins d’habillement dans lesquels aucune cabine d’essayage n’est assez grande.j’ai réussi à en trouver un mais je cherchais depuis 5 ans…dans combien d’années les handicapés moteur ou PMR pourront-ils circuler et se déplacer dans les mêmes lieux que les valides sans difficulté?

    • Avatar

      Bonjour à tous ! Juste ces quelques mots pour vous dire que j’ai 45 ans et un très GROS handicap….mais comme pas mal d’handicaps…..le mien ne se voit absolument pas ! Mais qu’est ce que je peux souffrir de ce dernier….
      J’ai une carte de stationnement et de priorité et j’ai une RQTH auprès d’une MDPH (je ne perçois pas encore d’AAH). La plupart des gens, quand ils me voient descendre de ma voiture alors que je viens à l’instant de me garer sur une place réservée aux handicapés : ils me font tous les gros yeux !!! Faudrait-il avoir OBLIGATOIREMENT un fauteuil roulant pour « paraître » plus handicapée que sans ???
      Déjà que les ascenceurs manquent…..les trottoirs amménagés……et les bus….les taxis…..les restaurants…..les discothèques….les clubs en tous genres…….bref : c’est le souk en France quand on a un VRAI handicap !

      • Avatar

        je comprend votre discourt ,cependant a mon sens trop de gens ont de bonnes raisons pour voler un droit qui ne leur appartient pas , il suffit d’avoir la carte d’un enfant qui n’est pas dans la voiture ou de la grand mère qui est resté a la maison pour avoir sa bonne raison et stationner sur un emplacement réservé , moi quant j’arrive avec mon fauteuil roulant sur un emplacement réservé et qu’il est occupé par des gens dans vôtre situations rien dans votre déambulation apparente ne me permet de vous accorder la comprehention qui devrais vous revenir , je pense que vous devriez trouver les mots justes pour vous justifier et faire accepter que vous n’abusez pas de votre situation . je ne peut pas vous demander votre carte de stationnement pour vérifier le bien fondé de votre stationnement , ça c’est le rôle des autorités qui sur ce sujet ne fait pas vraiment la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial