Accueil > Droits > Policier versus conducteur handicapé : la vidéo qui a fait un carton sur YouTube

Policier versus conducteur handicapé : la vidéo qui a fait un carton sur YouTube

C’est la vidéo qui a créé l’événement sur YouTube en cette fin d’année 2013.

Plus de 800 000 vues pour un petit film de 7 min pas sexy pour un sou : un titre peu glamour, Incivilité d’un fonctionnaire de police envers une personne handicapée ; pas d’images chocs mais l’enregistrement sonore d’une conversation entre un policier, dont le véhicule est garé à cheval sur une place réservée, et le conducteur en situation de handicap, qui ne peut pas accéder à sa voiture ; et une longue introduction (plus de 3 min d’un texte défilant) pour situer le contexte.

Le contexte ? François Castellazzi, en fauteuil roulant, a dû attendre 45 min le retour des policiers pour pouvoir accéder à son véhicule. « Ne voulant surtout pas influencer votre jugement sur ce qui va suivre, je vous laisserai le soin d’analyser par vous-même les arguments avancés par le fonctionnaire de police pour se justifier », avertit le Savoyard, qui avait pris soin d’enregistrer l’échange avec son Smartphone. Bref, François Castellazzi n’a pas fait dans la facilité pour dénoncer le comportement du policier, irrespectueux et de mauvaise foi, mais les internautes ont aimé. Postée le 15 décembre, sa vidéo avait enregistré 700 000 vues dix jours plus tard.

160 000 vues par jour !

Le buzz a démarré lorsque Rue 89 a publié un article, le 18 décembre. L’info a ensuite été reprise par de nombreux journaux, du Dauphine libéré (20 décembre, article le plus lu de l’année sur le site du quotidien régional !) à TF1 (le 22 décembre) jusqu’à l’emballement final, le 24 décembre, avec des passages sur France Info, Le Figaro ou bien encore BFMTV. Et le nombre de vues quotidiennes est allé crescendo pour atteindre plus de 160 000 le 23 décembre. Étonnant pour un fait divers, certes regrettable, mais somme toute peu spectaculaire.

L’affaire s’est soldée par un entretien le 24 décembre, dans les locaux de la Police, entre le brigadier de mauvaise foi et François Castellazzi, en présence du directeur départemental de la sécurité publique. « Une rencontre qui a permis d’aplanir le différend », selon Émile Finaz, le représentant départemental de l’APF en Savoie, qui a assisté à la réunion. Reste à espérer que l’incident médiatisé et la vidéo à vocation pédagogique contribueront à faire prendre conscience de l’importance de respecter les places réservées aux personnes handicapées… Franck Seuret – Photo DR

A propos de Valérie Dichiappari

Valérie Dichiappari
Rédactrice en chef.

Lire aussi

[FAQ] 1 handicap et coronavirus : « Puis-je arrêter de travailler pour assister mon mari handicapé ou le protéger du virus ? »

« À cause du coronavirus, une auxiliaire de vie qui intervenait à la maison auprès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial