Accueil > Emploi > Secteur Ordinaire > Lutte contre la pauvreté : le gouvernement veut mieux accompagner les personnes handicapées vers l’emploi

Lutte contre la pauvreté : le gouvernement veut mieux accompagner les personnes handicapées vers l’emploi

« La situation particulière des personnes en situation de handicap est peu traitée en tant que telle dans le plan » quinquennal de lutte contre la pauvreté. François Chérèque rappelle cette évidence dans le rapport d’évaluation de la première année de ce plan, remis le jeudi 23 janvier au Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

L’ancien secrétaire général de la CFDT précise toutefois que les allocataires de l’AAH ont bénéficié mécaniquement de l’extension des tarifs sociaux du gaz et de l’électricité et qu’il a été chargé d’animer un groupe de travail « visant à évaluer les difficultés, notamment financières, des personnes handicapées en situation de précarité et à identifier les freins spécifiques dans l’accès aux droits sociaux ». Ses conclusions devront être « opérationnelles » pour la conférence nationale du handicap, programmée à l’automne.

Expérimenter un accompagnement renforcé des demandeurs d’emploi handicapés

Le lendemain de la remise du rapport, le Premier ministre a dévoilé la feuille de route du gouvernement pour la 2e année du plan. Parmi les différentes mesures annoncées : l’expérimentation d’une « prestation spécifique d’accompagnement » pour permettre au service public de l’emploi de « suivre les personnes une fois leur employabilité avérée ». Objectif visé ? Permettre aux agents de Pôle emploi et Cap emploi de missionner un prestataire chargé d’accompagner certaines personnes en situation de handicap ayant été jugées aptes à travailler par les MDPH.

Généraliser l’évaluation de l’employabilité dans toutes les MDPH avant 2017

Cette innovation va de pair avec l’expérimentation de nouvelles pratiques d’évaluation de l’employabilité dans les MDPH : les demandeurs de l’allocation adulte handicapé (AAH) vont bénéficier d’un entretien approfondi, voire d’une mise en situation professionnelle.

Menée en 2011 et 2012 dans dix départements, cette expérimentation va être étendue, en 2014, à vingt autres MDPH (soit 30 au total), puis généralisée progressivement à partir de 2015 pour couvrir tout le territoire d’ici fin 2016-début 2017, selon François Chérèque. Il a précisé que la méthodologie d’évaluation de l’employabilité serait ajustée, sur la base du rapport d’étape rendu public en juillet. « Les résultats encourageants », selon les rapporteurs, devaient en effet « être nuancés » : 25 % seulement des demandeurs de l’AAH avaient mené le processus d’évaluation à son terme. Franck Seuret – Photo Christophe Chavan/Matignon

 

A propos de Axelle Minet

Lire aussi

Travailleurs handicapés : le gouvernement veut tripler les accords d’entreprise

Une table-ronde consacrée à la négociation collective sur le handicap va être organisée, vraisemblablement en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *