Accueil > Vie Sociale > Personnes handicapées à la TV : une charte du CSA pour éviter l’écran noir

Personnes handicapées à la TV : une charte du CSA pour éviter l’écran noir

Pouvez-vous citer un héros de série télé handicapé ? Un premier rôle au cinéma ? Un présentateur ? Un animateur ? Non ? Pas étonnant : les personnes en situation de handicap sont « les invisibles de la télévision française » pour Mémona Hintermann-Afféjee, présidente du groupe de travail Diversité au Conseil supérieur de l’audiovisuel (à gauche ci-dessus, avec Marie-Arlette Carlotti). Le CSA a d’ailleurs prouvé cette absence, chiffres à l’appui, dans son baromètre 2013, dévoilé le 23 janvier dernier. Un constat qui vaut aussi dans tous les métiers de l’audiovisuel et ceux de la communication.

Les médias s’engagent, le CSA contrôle

Pour passer du constat à l’action, cet organisme, dont la mission est de garantir la liberté de la csa,baromètre,diversité,handicap,personnes handicapées,télé,médias,audiovisuel,charte,carlotticommunication audiovisuelle en France, vient d’élaborer une Charte pour la formation et l’insertion des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel. Elle a été présentée mardi 11 février dans les locaux du CSA en présence notamment de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l’exclusion, de représentants des médias (TF1, RMC/BFM, NRJ, France Télévisions, M6…), des écoles de journalisme (CFJ, CUEJ, ISCPA, Celsa…). Sans oublier les représentants d’associations, Alain Rochon pour l’APF, et des personnalités telles que Philippe Croizon.

En la signant, chaînes de télévision, radios, écoles de l’audiovisuel, de journalisme, de comédiens s’engagent à développer l’accès à l’accueil, à la formation et à l’emploi d’étudiants en situation de handicap. Une volonté dont ils devront rendre compte, chiffres à l’appui. Un bilan de bonnes pratiques sera désormais intégré au rapport annuel du CSA et présenté au Conseil national consultatif des personnes handicapées. Un épisode inédit, peut-être le premier d’une longue -et bonne- série.

Sylvaine Séré de Rivières – Photo Marie Etchegoyen/CSA.fr

A propos de arichard

Lire aussi

Liés pour la vie [TF1] : Laëtitia Milot dans la peau d’une cavalière handicapée

Diffusé lundi 7 juin à 21 h 05, le téléfilm Liés pour la vie met …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial