66 millions d’impatients : un nouveau site pour s’informer sur le système de santé

Publié le 6 mars 2014 par Valérie Dichiappari

Combien coûte une hospitalisation ? Faut-il se méfier de l’aluminium ? Quelles précautions prendre avec les produits dits de bien-être ? Dans quelles conditions acheter des médicaments en ligne ? Les réponses à ces questions vous les trouverez sur 66 millions d’impatients, le nouveau site d’information sur la santé, lancé par le Collectif interassociatif sur la santé (CISS). Ici, pas ou peu de données médicales mais de nombreuses ressources sur le coût de la santé, la qualité des soins, les droits des patients, etc.

Une info grand public

« Le site se veut accessible au plus large public, avec une approche très pratique, dans un style magazine, explique Marc Paris, le responsable de la communication du CISS. Mais il offre aussi aux lecteurs qui le souhaitent la possibilité de profiter de l’expertise de nos associations. »

Sur le coût de l’hospitalisation, par exemple, une infographie permet de comprendre rapidement la répartition des frais entre la Sécurité sociale, la mutuelle et le patient. Des liens guident aussi vers des fiches beaucoup plus détaillées sur le forfait journalier hospitalier, la tarification d’une chambre particulière, etc.

66 millions d’impatients souhaite également donner largement la parole aux internautes avec des sondages, des appels à témoignages, etc.

Un site à vocation citoyenne

En mettant en ligne ce site d’information, le CISS espère aider les Français à mieux préserver leur santé et faire valoir leurs droits mais aussi les amener à se mobiliser. « Nous faisons le pari qu’un public mieux informé sera plus en mesure de s’impliquer dans les choix à établir collectivement pour l’avenir de notre système de santé ». 66 millions d’impatients pour éclairer 66 millions de citoyens. Franck Seuret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.