Accueil > Vie Sociale > Philippe Croizon lance un festival de courts-métrages : « Le handicap peut être une chance »

Philippe Croizon lance un festival de courts-métrages : « Le handicap peut être une chance »

Philippe Croizon est de tous les combats. Il y a deux semaines, le sportif amputé des quatre membres s’engageait pour l’accessibilité avec la pétition Dites oui à l’accessibilité (115 000 signatures). Aujourd’hui, il annonce la création de Croiz’y, le festival du handicap positif.

Philippe Croizon invite tous les volontaires, valides et handicapés, à poster sur croizy.fr, avant le 15 juin, une vidéo de 2 minutes sur le handicap positif et la résilience. Les explications de son créateur.

Faire Face : C’est quoi le handicap positif ?

Philippe Croizon : Je veux aider la société à changer de regard sur le handicap. À passer d’une vision misérabiliste – « ces pauvres handicapés » – à une vision positive – « tu as vu ce qu’il fait ! ». Et pour çà, il faut montrer aux gens une autre image des personnes handicapées : des personnes qui font du sport, créent leur boîte, s’engagent dans une association, chantent, dansent, etc.

FF : Ce message s’adresse aussi aux personnes handicapées ?

P.C. : Je veux leur transmettre l’idée que chacun possède en soi la force de revivre après un choc, l’espoir de s’approprier sa vie, dépasser son handicap et « vivre avec ». C’est ce qu’on appelle la résilience. Bien sûr, c’est difficile à entendre lorsqu’on est encore dans une colère monstrueuse, après la survenue d’un accident, par exemple. Bien sûr, c’est dur de monter des projets quand on vit sous le seuil de pauvreté avec l’allocation adulte handicapé. Mais je leur ai montré une voie et je veux que d’autres personnes leur servent d’exemple avec les vidéos. Ces histoires positives peuvent les aider à suivre leur propre chemin vers une vie meilleure. Le handicap peut aider à devenir plus fort. Il peut même être une chance.

croizy-festival-handicap-positif

FF : Pourquoi un festival vidéo ?

P.C. : Pour la force de l’image. Je m’inscris dans le sillage du film Intouchables, de la série Vestiaires, des Jeux paralympiques diffusés à la télé. J’appelle donc tous les volontaires, valides et handicapés, à réaliser une vidéo qui montre une image positive du handicap. Cela peut être leur propre expérience, celle d’un proche ou une fiction. Peu importe. L’important, c’est de montrer que le handicap n’empêche pas de vivre la vie qu’on veut avoir. Lâchez-vous ! Les internautes choisiront leurs courts-métrages préférés, parmi tous ceux mis en ligne sur croizy.fr.

Les 20 meilleurs réalisateurs gagneront du matériel vidéo pour réaliser une version longue. Les films de 8 à 10 min seront projetés lors du festival Croiz’y en avril 2015, au Furturoscope de Poitiers.

Propos recueillis par Franck Seuret – Photo DR

A propos de arichard

Avatar

Lire aussi

Écriture : 4 auteurs à découvrir pendant le confinement

[Bulles de culture] Depuis six semaines, Faire-face.fr vous propose de vous changer les idées le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial