Accueil > Arrêt sur la toile > Une école d’éducation conductive ouvrira bientôt ses portes en Bretagne

Une école d’éducation conductive ouvrira bientôt ses portes en Bretagne

Aider les enfants IMC à gagner un peu d’autonomie.

C’est l’objectif de l’éducation conductive, une méthode alternative initiée par le Dr Andreas Petö à Budapest dans les années 40. Pratiquée et reconnue dans certains pays, cette pédagogie est enseignée dans très peu de structures en France.

À l’origine de ce projet qui verra le jour début août, à Plédéliac (Finistère), Carole et Loïc Bourdais-Savé, parents de deux enfants infirmes moteur cérébraux, Cloé, 13 ans et Éliot, 5 ans. Tous deux ont beaucoup voyagé pour découvrir différentes méthodes de prise en charge du handicap.

Une vision positive de l’enfant et de son handicap

L’inspection d’académie a donné son accord pour l’ouverture de cette école et la commune a mis à disposition l’ancienne garderie. « L’éducation conductive part du principe que les enfants sont capables d’apprendre. C’est une vision positive de l’enfant et du handicap. Lorsque l’enfant est face à son problème, le conducteur (intervenant formé à la méthode Petö) va fixer un objectif et mettre en place un certain nombre de tâches pour l’ aider à résoudre ce problème, pour devenir acteur », précise Carole Bourdais-Savé.

En août, sept enfants de 3 à 16 ans participeront à une première session de deux semaines, suivie de trois semaines en octobre. L’ouverture officielle de La maison escargot est prévue pour janvier 2015. Signalé par Claudine Colozzi

À lire sur www.letelegramme.fr

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Des bijoux adaptés et faciles à porter

Fermoirs aimantés, bagues-atèles… À Angers, Flora Chalopin, joaillière, crée des bijoux en ayant la préoccupation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *