Accueil > Arrêt sur la toile > Une école d’éducation conductive ouvrira bientôt ses portes en Bretagne

Une école d’éducation conductive ouvrira bientôt ses portes en Bretagne

Aider les enfants IMC à gagner un peu d’autonomie.

C’est l’objectif de l’éducation conductive, une méthode alternative initiée par le Dr Andreas Petö à Budapest dans les années 40. Pratiquée et reconnue dans certains pays, cette pédagogie est enseignée dans très peu de structures en France.

À l’origine de ce projet qui verra le jour début août, à Plédéliac (Finistère), Carole et Loïc Bourdais-Savé, parents de deux enfants infirmes moteur cérébraux, Cloé, 13 ans et Éliot, 5 ans. Tous deux ont beaucoup voyagé pour découvrir différentes méthodes de prise en charge du handicap.

Une vision positive de l’enfant et de son handicap

L’inspection d’académie a donné son accord pour l’ouverture de cette école et la commune a mis à disposition l’ancienne garderie. « L’éducation conductive part du principe que les enfants sont capables d’apprendre. C’est une vision positive de l’enfant et du handicap. Lorsque l’enfant est face à son problème, le conducteur (intervenant formé à la méthode Petö) va fixer un objectif et mettre en place un certain nombre de tâches pour l’ aider à résoudre ce problème, pour devenir acteur », précise Carole Bourdais-Savé.

En août, sept enfants de 3 à 16 ans participeront à une première session de deux semaines, suivie de trois semaines en octobre. L’ouverture officielle de La maison escargot est prévue pour janvier 2015. Signalé par Claudine Colozzi

À lire sur www.letelegramme.fr

A propos de Valérie Dichiappari

Rédactrice en chef.

Lire aussi

Une web série sur l’accessibilité du jeu vidéo avec Philousports

Yeux bleus, moue malicieuse voire taquine. Personnage iconoclaste et sympathique, Philousports est au cœur d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial