Accueil > Arrêt sur la toile > Déjà handicapé, à la rue il risquerait sa vie

Déjà handicapé, à la rue il risquerait sa vie

François Raoul vit à Lys-les-Lannoy, dans le Nord. Atteint d’un syndrome d’apnées du sommeil qui a déclenché une pathologie cardiaque, il est aujourd’hui menacé d’expulsion suite à des démêlés avec son bailleur.

Reconnu travailleur handicapé, il n’a pourtant droit à aucune aide et n’a pas de nouvelles quant à l’octroi d’un logement social. « Je ne veux pas de commisération et encore moins qu’on éprouve de la pitié, déclare-t-il. Je réclame juste que mon dossier soit examiné, qu’on me propose enfin un logement social et que je puisse vivre tranquillement avec ma maladie. » Juste une vie digne. Signalé par Sylvaine Séré de Rivières

À lire sur Le Plus

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

En Bourgogne, des robots de téléprésence travaillent avec les étudiants handicapés

À l’Université de Bourgogne, l’équipe du campus numérique propose à des étudiants handicapés de suivre …

Un commentaire

  1. Je suis moi même handicapé et sooffre d apnées du sommeil. J ai un appareillage nocturne depuis octobre 2000. Ce qui me fait rager c est que le Gouvernement promet tant et tant de belles choses mais que rien ne se fait concrètement. Il ne faut pas que cette personne hésite à voir une assistante sociale du CDAS et faire remonter le problème auprès du ministre de la santé. C est triste à dire mais pour obtenir quelque chose il faut gueuler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *