Accueil > Arrêt sur la toile > Strasbourg : les usagers des Ésat en panne de transport à la demande

Strasbourg : les usagers des Ésat en panne de transport à la demande

Comment les usagers des établissements et services d’aide par le travail (Ésat) de Strasbourg vont-ils désormais s’y rendre ?

« Mystère », répond Rue 89. À compter du 1er janvier 2015, ils ne pourront plus utiliser Mobistras, le service de transport à la demande. La Communauté urbaine de Strasbourg a en effet décidé de ne plus financer ces trajets.
Elle en a le droit car la loi impose aux Ésat de payer les frais de déplacement de leurs usagers. Mais « les établissements spécialisés, quasiment tous en déficit chronique, n’ont pas les moyens de prendre ces transports en charge », souligne Rue 89.
« Je ne vois pas d’autres solutions que de nous tourner vers l’Agence régionale de santé (ARS) pour une rallonge de notre dotation de fonctionnement », témoigne ce responsable d’Ésat. Pas sûr que l’État suive, les dotations étant « quasiment gelées depuis des années ». Signalé par Franck Seuret

À lire sur Rue 89

A propos de Valérie Dichiappari

Valérie Dichiappari
Rédactrice en chef.

Lire aussi

Dyslexie : la lampe Lexilight promet d’aider à lire

Lors du dernier salon Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas, une start-up française a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial