Accueil > Arrêt sur la toile > Le mariage enfin pour tous ?

Le mariage enfin pour tous ?

Une pétition demande aux Parlementaires que les ressources du conjoint ne soient plus prises en compte dans le calcul des droits à l’allocation adulte handicapé.

Si légalement les personnes en situation de handicap ont bien entendu le droit de se marier, financièrement, elles n’ont aucun intérêt à le faire. Une union (mariage, union libre ou Pacs) les prive de leur allocation adulte handicapée (AAH), les rendant ainsi dépendantes de leur conjoint.
Adressée aux Parlementaires, une pétition mise en ligne sur la plateforme Mes opinions.com leur demande de voter une loi pour cesser de « dissuader les personnes en situation de handicap de vouloir mener une vie ordinaire. »

Signalé par Valérie Di Chiappari

À lire et signer sur Mesopinions.com

A propos de Valérie Dichiappari

Valérie Dichiappari
Rédactrice en chef.

Lire aussi

Arlette et Alain, sous tutelle et unis pour la vie

Belle histoire que celle de ces deux nouveaux époux qui, longtemps, ont pensé qu’ils ne …

10 commentaire

  1. Avatar

    je touche ma pension d’invalidité soit: 605,47 par mois je n’es plus le droit a la AAH car je suis pacsé ,parce que mon conjoint
    touche un salaire de1400, 94cela ne représente meme pas un smic à nous deux

  2. Avatar

    Moi sa fait 3 ans que je laisse des commentaires concernant les ressources du conjoint (e) d une personne handicapé,que nous prive carrement de vivre une vie de famille comme tout le Monde,uniquement nous les handicapés on es obligées à vivre isolés sans nos enfants sans personne à la maison on mange touts (es) seuls (es) on regard la télé en solitaire et se par hazard on as un grand malaise ou chose identique,ben on mort sur place et on reste des semaines voir des mois cadavres dans nos appartements sans que personne se rend compte,lamentàble et ridicule cette loi maudite que nous oblige à soufrir tout au long de nos vies et sans compter dejà nos handicaps et maladies que nous boufent la vie.C’est vraiment urgent qu’une loi soit voté pour suprimer ce honteux plafond de ressources,ma fille de 13 ans n arrive pas encore à comprendre pourquoi je suis seul et isolée à cause de cette loi,j ai eu des raproches en me disent que c’est moi que je veut pas vivre avec elle et que cette loi c est un pretexte pour moi,quand en rialitée c est cette maudite loi que me prive de tout et me rend encore plus malade à chaque mois que passe.Je constate aussi que pour faire entendre nos voix et nottre colére ici il ya pas assez de comentaires ni la preocupation des gens concernant cette injustice,moi et (Mme lozachmeur) 2 commentaires uniquement?Ben aprés il faut pas se plaindre qu on est pas entendues,tout le Monde parle et rale mais pour manifester ses desarroies il ya personne tout le Monde se cache malheureusement,et c est ça exactement que nos gouvernants veulent que personne dise quoi que soit et le temp passe et nous (handicapés) on continue victimes de cette maudite loi et descrimination.Merci beaucoup,Cordialement.

  3. Avatar

    Une loi qui a créé une injustice de plus chez des personnes fragiles, c’est honteux mais mais les députés n’ont pas ces soucis…

  4. Avatar

    Une loi qui a créé une injustice de plus chez des personnes fragiles, c’est honteux mais les députés n’ont pas ces soucis…

  5. Avatar

    J’ignorais cet état de fait. Je n’ai pas de mots pour exprimer à la fois, ma stupeur, mon indignation, ma colère. La connaissance de ce dispositif devrait faire l’objet d’une pub choquante à la télé ! décidément, l’Etat tue !

  6. Avatar

    Vu de mon côté, il ne s’agit pas de faire disparaître le plafond des ressources pour l’AAH, mais de le fixer à un niveau largement plus élévé. Si comme vous dites, l’AAH est supprimé dès que le salarié du couple perçoit le SMIC, c’est scandaleux ! C’est bien trop insuffisant pour payer un loyer, même modeste, + vivre à deux, sans tenir compte des dépenses propres à la situation de l’handicapé qui ne travaille pas. La diminution de l’AAH en cas de dépassement de ce plafond trop bas est injuste. En conclusion je plaide pour une hausse concrète de ce plafond, afin d’élargir au plus grand nombre de P H d’obtenir l’AAH à taux plein pour vivre décemment tout en étant mariée ou pacsée.

    • Avatar

      giordani josiane-Franchement c’est avec des gens comme vous que les lois sur l’handicap sont toujours au point mort,pourquoi vous ecrivez sa? (En conclusion je plaide pour une hausse concrète de ce plafond, afin d’élargir au plus grand nombre de P H d’obtenir l’AAH à taux plein pour vivre décemment tout en étant mariée ou pacsée)et les personnes en union libre ne sont pas des humains?Et dejà se la pétition est pour demander une supression du plafond de ressources du conjoint (e) pourquoi vous ecrivez sa? (Vu de mon côté, il ne s’agit pas de faire disparaître le plafond des ressources pour l’AAH, mais de le fixer à un niveau largement plus élévé)c’est des gens comme vous que les gouvernants veulent lire,vottre commentaire n’as rien d’interessant laissez les associations travailler comme elles le souhaitent.Imaginez demain le gouvernement vient declarer un changement de ce fameux (ridicule) à 1000€ ou 2000€ plus elevée,sa va changer quoi?Mais vue vottre idée sa serait dejà sufisant,quand on resterait dans le meme probleme.Nous on demande tout simplement la supression du plafond et non le fixer plus haut point barre sinon on seras les moutons du gouvernement tout le temps,désolée mais c’est comme sa point barre.Cordialement.

  7. Avatar

    Il y a plus d’un an que j’avais déjà avancé l’idée de @giordani josiane, comme un premier pas pour lever cette barrière inacceptable en l’état. Et ainsi, arriver à la disparition du plafond au fil des années. Étrangement cette revendication a disparu des priorités militantes des assoc. au profit de l’accessibilité et la loi de 2005. Un peu comme la modeste progression de l’AAH, certes un rien au-dessus de l’inflation, mais bien moindre que l’évolution du RSA par exemple. Décevant pour un gouvernement dit « socialiste ».

  8. Avatar

    Petit commentaire j’espère constructif…
    Pour ma part, « avant », en tant que fonctionnaire, je touchais un SMIC « amélioré » (engros + 50€) et des primes statutaires. En retraite pour invalidité, je n’ai que 586 € par mois puisque les primes ne sont pas prises en compte pour le calcul de la retraite. Mon mari est prof retraité donc nous somme considérés comme « riches » et je n’ai droit à aucun complément.
    « Riches », ce n’est pas prouvé, car financièrement, une fois tout payé, aucun restaurant ni cinéma ni sorties diverses ne nous sont possibles, mais surtout mes ressources propres me mettent en état de dépendance face à mon mari !!!
    je considère donc que le fait de tenir compte des ressources du couple provoque une double peine pour la personne handicapée : dépendance physique et dépendance « alimentaire » envers le conjoint.

  9. Avatar

    This is what we need – an insight to make evrneoye think

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial