Un handicapé au ciné : attention danger !

Publié le 29 octobre 2014 par Valérie Dichiappari

Privé de ciné : Florian Bailleul, 31 ans, n’a toujours pas digéré sa mésaventure de samedi dernier. « Je voulais voir le film Le Juge, vers 17 h, au cinéma UGC de Saint-Sever » à Rouen, raconte l’homme handicapé, en fauteuil roulant. « Dès que j’ai demandé ma place à la caissière, elle m’a dit ʺnonʺ ». Motif invoqué : Florian représentait un « danger ».  La salle où le film était projeté n’était pas accessible. Mais ce que le jeune homme a surtout regretté c’est la violence des mots utilisés et le manque de dialogue. Signalé par Valérie Di Chiappari

À lire sur : Parisnormandie.fr 

Comment 9 commentaires

Plus aucun respect que ce soi pour un handicapé ce qui est bien sur plus grave mais c’est envers tout le monde…Les gens sont méchants, pas courtois du tout et encre moins serviables et là ils ne se mettent pas la place des personnes handicapés… des incultes sûrement … En gros : des NULS !!!

situation cocasse au Meliès à Saint Etienne,j accompagne mon fils paraplégique au cinéma pour la dernière séance ,pas de problème ,l’ascenseur nous permet d’accéder facilement à la salle à l’étage ,une fois la séance terminée ,l’ascenseur ne peut être actionné que par le personnel en caisse en bas sauf qu’à cette heure il n’y avait plus personne .on s’est trouvé bloqué à l’étage et avons trouver notre salut auprès d’un couple qui sortait des toilettes ,les derniers à rester et qui ont été prévenir le café en bas du ciné qui ont pu actionné l’ascenseur ,sans eux je pense qu’ont aurait pu y passer la nuit

Ce n’est pas de la faute de l’exploitant mais bien celle de la législation. En cas d’incendie ou de panique vous compterez les morts ?

La situation globale concernant les multi-plex cinéma(est ce le terme?) est la suivante: très courant que des salles, créées en sous-sol ne seront jamais accessibles pour des raisons structurelles du bâtiment. Par contre les salles au-dessus essaient de l’être. Je me base sur les dossiers qui passent chaque semaine à la commission du département (95) et que je consulte avec d’autres associations. Mais la courtoisie élémentaire serait que les exploitants affichent explicitement les salles non accessibles aux fauteuils roulants et celles qui le sont. Au-delà, pour ces salles excluant lesFR, il y a l’obligation de rendre escaliers, couloirs… adaptés aux personnes à mobilité réduite dont les mal-voyants, par l’éclairage, les rampes, les pavés podotactils pour les escaliers.

Lors d’un concert au Maroc, j’ai vu la foule (au fond de la place) soulever un fauteuil occupé par une personne adulte et le faire passer au dessus des têtes en portant pour le déposer au premier rang! Oui c’est possible

C’est une honte, à quelle époque vit-on. On devrait porter plainte contre le cinémas et la patronne. Il y a encore du travail à faire pour faire évoluer les mentalités.

que Florian aille au ciné multiplexe de Gd Quevilly ,c’est la que je vais ,je suis en fauteuil.mais c’est pas normal que tous les batiments soient pas accéssible.

Le 27/02/17 à 13 h 15 ma femme et moi on est aller voir un film au ciné le Trèfle à Molsheim 67120 , ( Alibi). Les salles 1,2,3, ne sont pas aménagée pour les handicapés à 100% comme moi. J’ai une jambe raide du côté droit, et j’ai du mal à m’assoir dans un siège prévu à cet effet. Ces sièges se trouvent derrière les sièges dit publique .Je trouve que les normes ne sont pas respectée dans ce cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.