Emploi et handicap : j’ai lancé ma droguerie 2.0

Publié le 18 novembre 2014 par Valérie Dichiappari

Arrière petit-fils de droguistes, Christophe Novion, 26 ans, hémiplégique de naissance, a lancé une droguerie en ligne originale proposant des produits d’entretien. Une manière de créer sa propre activité tout en perpétuant l’histoire familiale.

Christophe Novion de nettoyafe facile.com« Chez nous, le nettoyage c’est une affaire de famille. En 1934, mes arrière-grands-parents, Louise et Charles, ont ouvert une droguerie-quincaillerie à Somain (Nord). En 1969, mes parents ont repris le flambeau en se lançant dans le pari fou pour une petite ville d’un commerce de proximité mixant les produits de bricolage, l’outillage et les produits d’entretien. Depuis mon enfance, j’ai toujours vécu dans cet univers de pots de peinture, de rouleaux de tapisserie, de cire et de détergents.
Je suis né avec une hémiplégie du côté droit. J’ai grandi très entouré par mes parents, au sein d’une famille unie. J’ai toujours choisi de passer outre les obstacles. J’ai un moral d’acier. J’aime me battre pour mener à bien ce que j’entreprends même si c’est plus difficile en raison de mon handicap. J’ai dû m’accrocher mais j’ai eu une scolarité quasi normale : j’ai réussi à passer mon bac ES et à intégrer une école à Lille, l’Iseg Marketing & Communication School. Je n’avais pas une idée très précise de ce que je voulais faire. Je me suis orienté vers le web marketing. J’ai travaillé comme gestionnaire de projets, community manager et puis je me suis retrouvé sans emploi.

Mes parents ont soutenu mon projet

J’ai commencé alors à réfléchir à ce que je voulais faire de ma vie professionnelle. Chemin faisant, j’ai mûri le projet de prolonger la droguerie familiale par une boutique en ligne pour élargir notre zone de chalandise. D’où l’idée de Nettoyage-Facile.com. Mais attention, il ne s’agit pas seulement de vendre des produits.
Mes parents m’ont appris que les conseils sur l’utilisation des produits étaient indispensables pour fidéliser la clientèle. J’ai remplacé le contact direct par ma présence sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Une autre forme de proximité mais dans la droite ligne de celle que mon arrière-grand-mère entretenait avec ses clients. J’ai aussi créé un blog pour partager des astuces. Je me suis lancé tout seul, sans aide financière, si ce n’est le soutien de mes parents qui me mettent à disposition leurs produits pour que je n’aie pas de stock.

Mon handicap, un frein à l’embauche

Comme j’ai voulu tout faire seul, j’ai mis beaucoup de temps à lancer le site. J’ai galéré. J’ai passé beaucoup de temps à travailler mon référencement afin d’être visible via les moteurs de recherche. Bien sûr, on m’aide pour l’élaboration des colis.
Je tiens beaucoup à ce projet. J’aimerais vraiment que ça marche.
J’ai souvent eu l’impression que mon handicap était un frein à l’embauche. Face à une personne en situation de handicap, les employeurs pensent encore trop souvent aux contraintes avant d’analyser les compétences de leur interlocuteur. Bien sûr que la prestation de compensation du handicap est une aide indispensable mais la dignité et le respect se gagnent grâce à la place que l’on parvient à se faire dans la société. Avec ses propres ressources et ses propres initiatives. Propos recueillis par Claudine Colozzi
Pour toute information, écrire à contact@nettoyage-facile.com

 

Comment 2 commentaires

Aujourd’hui je suis à la retraite, mais j’ai dü
être en invalidité 17 ans car j’ai dû quitter mon
poste d’infirmière à mi-temps car la surveillante
ne pouvant admettre ce mi-temps m’accablait de
toute sa « rage » toutes les méchancetés montaient
en puissances car je m’accrochais….et cela aurait pu mal finir…
Je te souhaite réussite dans ton entreprise !
Mais quelles sont les modalités (tarifs frais
d’expédition etc)
Bon courage Colette (Angers)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.