Accueil > Arrêt sur la toile > Handicapés et second degré : une pub belge censurée

Handicapés et second degré : une pub belge censurée

« Tu me connais, je suis CEO de BIIIIIIIP. Et j’ai pas de pitié, hein ! Handicapés physiques, mentaux, malentendants… Tous ceux qui peuvent : au travail ! » Des mots chocs entendus à la radio bruxelloise… pour promouvoir l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap et les entreprises adaptées. Un ton « politiquement incorrect » revendiqué par la Fédération bruxelloise des entreprises de travail adapté (Febrap) pour son spot publicitaire. C’était sans compter la plainte d’un auditeur dénonçant « le ton et les mots porteurs de mépris pour les personnes handicapées » au Jury d’éthique publicitaire. Résultat : le spot a été retiré de l’antenne. Signalé par Sylvaine Séré de Rivières

À défaut de pouvoir écouter le spot, son texte intégral est à découvrir sur le site de la Febrap sous le titre « Pas de pitié pour les handicapés bruxellois ! ».

À lire sur levif.be

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Stop au gaspillage du matériel médical

Dans l’Hérault, une association donne une seconde vie aux fauteuils roulants. Et envisage de déposer …

2 commentaire

  1. C’est honteux…

  2. Sans doute un peu trop de « second degré »: mais l’auditeur perçoit rapidement la « verve humoristique » du « CEO ». Encore un anglicisme : Chief Executive Officer. Normal pour un pays avec 3 langues nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *