Accueil > Vie Sociale > Culture/Loisirs > Le Mont-Blanc accessible en fauteuil tout terrain
Lors de la saison printemps-été 2014, Jérôme Ballet a accompagné 35 randonnées dans les Alpes grâce à des fauteuils tout terrain.

Le Mont-Blanc accessible en fauteuil tout terrain

L’association Altitude Nature au pays du Mont-Blanc fait partager les joies de la randonnée dans les Alpes grâce à des fauteuils tout terrain. Ces derniers, avec ou sans pilote accompagnateur, ne s’utilisent qu’en descente. À vous les sensations sportives et les paysages à couper le souffle. 

Si, nous allons en faire toute une montagne ! Surtout quand nous savons que Jérôme Ballet, guide de montagne indépendant, propose aux personnes en situation de handicap des randonnées adaptées avec son association Altitude Nature au pays du Mont-Blanc. Ce, depuis qu’il s’est installé dans le massif du Mont-Blanc, il y a presque dix ans. Son matériel : quatre fauteuiJérôme Balletls tout terrain et deux Cimgo. Ces machines nécessitent moins d’accompagnateurs que les joëlettes et procurent des sensations très différentes grâce à la vitesse : le fauteuil tout terrain et le Cimgo ne se pratiquant qu’en descente. « Nous commençons par des pistes faciles et, au fur et à mesure, corsons la technique, avec des espaces normalement dévolus aux VTT. L’objectif n’est pas d’aller le plus vite possible mais de travailler le pilotage », indique le professionnel, qualifié handisport.

La personne installée dans le fauteuil tout terrain le dirige elle-même à l’aide de deux manettes, comme sur un vélo. « Il n’y a rien de compliqué, il suffit de savoir freiner, d’écouter les consignes et de reconnaître sa gauche et sa droite ! », rassure Jérôme Ballet. En Cimgo, c’est lui qui pilote, debout derrière la personne à bord dont les jambes sont plus allongées (le Cimgo s’adresse aux personnes plus dépendantes). Des adaptations sont possibles, comme des poignées fixées aux manettes, pour les personnes ayant une mauvaise préhension : pour freiner, il suffit de presser ou relâcher avec leur paume.

Admirer les paysages d’en haut

Lors de la saison printemps-été 2014, Jérôme Ballet a accompagné 35 sorties. Des particuliers mais aussi des associations ou établissements, avec le renfort de collègues qualifiés, permettant de partir à deux ou trois personnes handicapées en même temps (les valides peuvent les accompagner en VTT ou en fauteuil tout terrain). « La montagne est un milieu hostile mais pas un frein. Le plaisir est procuré par les sensations sportives et les paysages que l’on redécouvre vus d’en haut », plaide-t-il. Sa prestation est facturée 130 euros la demi-journée et 230 euros la journée comprenant l’acheminement du matériel, mais pas les forfaits des remontées mécaniques. L’itinéraire tient compte des besoins de pause par des toilettes adaptées en altitude, voire par un déjeuner en auberge.

Proposer une montagne de sensations fortes

Jérôme Ballet accompagne aussi les amateurs de sensations fortes sur des courses de VTT de valides ayant développé un volet handisport, grâce à des descentes en fauteuil tout terrain. C’est le cas de la familiale randonnée « Dré Dans l’Darbon » et ses 12 kilomètres de descente entre Combloux et Domancy, le 31 mai prochain, mais aussi de la très difficile course « MB race culture vélo« , le 5 juillet prochain, toujours à Combloux, avec des équipes composées d’un valide en VTT et d’une personne en fauteuil tout terrain.

Également photographe professionnel, Jérôme Ballet propose des randos photo, pas encore demandées par les personnes en situation de handicap. Avis donc aux amateurs ! Élise Descamps – Photos DR

FTT0001

Contact : jerome.ballet74@free.fr et 06 61 86 90 63

 

A propos de Elise Descamps

Lire aussi

Le Château du Haut-Koenigsbourg s’ouvre à tous le 22 septembre

Niché au cœur de la forêt vosgienne, le Château du Haut-Koenigsbourg témoigne de la richesse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *